Assurance santé La mutuelle pour les employés de startup

Mutuelle startup : choisir l’assurance santé d’une jeune entreprise

La mutuelle d’entreprise concerne aussi les startups ! Pour bien choisir sa mutuelle, il faut tenir compte des spécificités propres à la startup. Alan vous guide pour trouver la bonne mutuelle pour votre jeune entreprise.

Photo : Lala Azizli, Unsplash
Découvrez ce qu’Alan peut faire pour vous

Mutuelle startup : quelles sont les entreprises concernées ?

On utilise ce mot à toutes les sauces, mais savez-vous réellement ce qu’est une startup ? 🔎

Le mot startup est un anglicisme qui désigne les jeunes entreprises innovantes. 

La caractéristique principale d’une startup est de posséder une forte capacité de croissance avec des projets souvent axés sur des nouvelles technologies. Même s’ils sont parfois risqués, ces projets présentent toujours un potentiel de rentabilité élevé.

Deuxième particularité, la startup possède une certaine souplesse, une bonne capacité d’adaptation et un goût pour les expérimentations. Son modèle économique n’est pas aussi abouti que celui d’une PME (petite et moyenne entreprise) classique. Elle teste son marché avant de devenir une entreprise : l’état de startup est donc temporaire.

Enfin, dernière caractéristique : la startup est une entreprise qui a besoin de financements importants. Les startups sont connues pour leurs levées de fonds à plusieurs zéros auprès de « business angels ».

👉 En raison de ses spécificités, la startup a besoin d’une mutuelle qui a intégré ses attentes et répond à ses besoins. Par exemple, la mutuelle doit offrir une facilité et une rapidité de gestion au quotidien aux entrepreneurs pour leur éviter de perdre du temps.

Mutuelle pour les startups : quelles obligations ?

La mutuelle est-elle obligatoire dans une startup ?

En dépit de ces différences, la mutuelle n’en reste pas moins obligatoire pour une startup. Comme toutes les autres entreprises, le patron de la startup est soumis à l’obligation de proposer une assurance santé à ses salariés.

Entrée en vigueur en 2016 grâce à la loi ANI (accord national interprofessionnel), l’obligation d’offrir une mutuelle d’entreprise aux salariés s’applique dès le premier salarié et pour tous les salariés de la startup.

La prise en charge de la mutuelle en startup : combien ça coûte ?

Le dirigeant de la startup doit financer au moins 50 % de la cotisation à la complémentaire santé. Le salarié paie le reste.

Mais l’employeur peut décider de mieux couvrir ses salariés. C’est d’ailleurs un vrai avantage à fournir aux employés pour les fidéliser et attirer les talents dans la startup.

Quelles sont les dispenses d’affiliation à la complémentaire santé d’une jeune entreprise ?

L’adhésion des salariés à la mutuelle d’entreprise est obligatoire. Cela dit, les salariés ont le droit d’alléguer une dispense de mutuelle pour ne pas y adhérer. 

La loi limite strictement les cas de dispense :

  • Le salarié bénéficie déjà de la complémentaire santé du conjoint ;

  • Le salarié possède une complémentaire santé individuelle : dans ce cas, la dispense ne vaut que jusqu’à l’échéance de ce contrat ;

  • Le salarié est en contrat court (CDD, apprentissage, temps très partiel) sous réserve de remplir certaines conditions ;

  • Le salarié bénéficie de la complémentaire santé solidaire (CSS).

Les garanties minimales de la mutuelle en startup

La loi ANI a prévu des garanties minimales devant être proposées dans toutes les complémentaires santé. C’est ce qu’on appelle le « panier de soins ANI ».

Soins généralistes

Les soins courants comme les consultations de médecins généralistes ou de spécialistes doivent être remboursés à 100 % du ticket modérateur par la mutuelle choisie par la startup.

Soins optiques

L’assurance santé choisie doit proposer un forfait optique valable tous les deux ans. Ce délai est d’un an en cas d’évolution de la vue et si l’assuré a moins de 16 ans.

Ce forfait optique est compris entre 100 € et 200 € en fonction de la complexité de la correction. Il comprend les montures et les verres.

Soins dentaires

Les frais dentaires doivent être remboursés par la mutuelle à hauteur d’au minimum 125 % du tarif conventionnel de la Sécurité sociale. 

Ce tarif vaut pour les soins dentaires prothétiques et les soins d’orthopédie dento-faciale.

Soins d’hospitalisation

La prise en charge du forfait journalier hospitalier par la mutuelle est intégrale. 

Ce forfait est de 20 € par jour pour les hôpitaux et cliniques et de 15 € pour l’hôpital psychiatrique.

Comment choisir une assurance santé pour sa jeune entreprise ?

Une startup n’est pas une entreprise comme les autres. Pour bien choisir votre mutuelle startup, prenez en compte 3 éléments principaux :

✔️ Les besoins des salariés : âge, situation de famille, répartition homme/femme… Ces éléments permettent d’identifier les garanties vraiment utiles. Par exemple, si vos salariés sont jeunes, un remboursement élevé des prothèses auditives n’est pas pertinent.

✔️ Les garanties proposées par la mutuelle : dépassements d’honoraires, prise en charge des médecines douces, implants dentaires… Les remboursements dépendent de la formule choisie : en général, les assureurs suggèrent 3 formules. Idéalement, choisissez une couverture complète qui va au-delà des minimums légaux. Observez également les services annexes prévus pour vous faciliter la vie : rapidité des remboursements, prise en charge du tiers-payant, dématérialisation des documents…

✔️ Le prix de la mutuelle : les tarifs d’une assurance santé varient en fonction de votre domaine d’activité, du nombre de salariés à couvrir, de l’étendue de la couverture, etc. Pour connaître les tarifs pratiqués, demandez des devis personnalisés.

Comment mettre en place la mutuelle dans une startup ?

Les modalités de mise en place de la mutuelle

Avant toute souscription à une complémentaire santé, vous avez l’obligation de consulter le conseil économique et social (CSE) de l’entreprise (dans les entreprises de plus de 11 salariés uniquement).

Une fois cet avis consultatif obtenu, vous pouvez mettre en place la mutuelle choisie dans votre startup par trois moyens : 

  • Une décision unilatérale de l’employeur ;

  • Un référendum ;

  • Un accord collectif.

La décision unilatérale de l’employeur est souvent la solution la plus rapide et la plus facile à mettre en œuvre. Elle doit être notifiée à tous les salariés individuellement.

Vous devez ensuite transmettre à vos salariés la notice d’information sur la nouvelle mutuelle santé ainsi que le bulletin d’adhésion à la complémentaire santé.

Chaque nouveau salarié recruté dans l’équipe doit recevoir ces documents. Lors du départ d’un salarié, vous devez lui proposer de continuer à bénéficier gratuitement de la mutuelle d’entreprise (c’est ce qu’on appelle la portabilité de la mutuelle).

Comment résilier son ancienne mutuelle ?

Si votre ancienne mutuelle n’était pas adaptée aux besoins de votre startup, vous pouvez la résilier. La résiliation de la mutuelle est possible après un an d’engagement depuis le 1er décembre 2020. 

Depuis cette date, la résiliation est aussi simplifiée : vous devez uniquement envoyer un courrier simple à votre mutuelle. Sachez que la plupart des assurances santé s’occupent de cette démarche pour vous 🙌.

Pourquoi choisir Alan comme mutuelle en startup ?

Alan propose une mutuelle adaptée à l’écosystème startup. Fini le temps perdu dans la gestion administrative de la mutuelle, vous pouvez vous consacrer pleinement au développement et à la croissance de votre entreprise.

Alan, c’est une assurance santé :

  • Simple : pas de jargon, on vise la clarté dans nos offres ; 

  • Rapide : des remboursements qui arrivent rapidement sur votre compte en banque, vous en rêviez ? Alan l’a fait ! 

  • Dématérialisée : la gestion de l’assurance santé est 100 % en ligne. Vous pouvez tout faire sur votre espace dédié en quelques clics : transmission des devis, gestion de la portabilité des salariés, etc. Et si vous avez besoin d’aide, notre service client est disponible (et sympa 😇) !

  • Complète : on vous propose une offre clé en main pour couvrir tous les besoins de votre entreprise. Pas besoin d’aller chercher ailleurs le complément.

Foire aux questions

La mutuelle est-elle obligatoire pour les startups ?

Oui ! La mutuelle est obligatoire pour toutes les entreprises et les startup ne font pas exception. Peu importe la taille ou l’ancienneté de l’entreprise, dès l’embauche de votre premier salarié, vous devez lui proposer une mutuelle d’entreprise.

Comment choisir facilement sa mutuelle pour startup ?

Commencez par interroger vos salariés pour cerner leurs besoins. Renseignez-vous sur vos obligations et définissez un budget à consacrer à la mutuelle. Effectuez des recherches en ligne et demandez des simulations sur les sites des assureurs. Il ne vous reste plus qu’à choisir les meilleures garanties pour votre startup !

Pourquoi Alan est une bonne mutuelle pour startup ?

Alan est une assurance santé parfaitement adaptée aux startups. On vise la simplicité avant tout, en rendant nos offres claires et accessibles à tous. On a créé une application facile à prendre en main pour un suivi 100 % en ligne de votre mutuelle. Et enfin, on vous facilite la vie en limitant la paperasse.