Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Experts ComptablesPour vous et vos clients
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Demander un devisDemander un devis

Résilier une mutuelle d'entreprise : comment faire ?

Vous recherchez une assurance santé ?
Qui souhaitez-vous couvrir ?
Combien de salariés avez-vous ?
Découvrir nos prixDécouvrir nos prix
Mis à jour le
25 janvier 2024
Mis à jour le
25 janvier 2024
Partager l'article
Dans cet article

Peut-on changer de mutuelle d’entreprise ?

Les cas de résiliation de sa mutuelle 

L’entreprise peut vouloir résilier sa mutuelle d’entreprise pour plusieurs raisons

On peut citer par exemple :

  • une insatisfaction des garanties de la part des salariés ;

  • des garanties qui ne conviennent pas à l’activité de l’entreprise ;

  • un mauvais rapport qualité-prix ;

  • une forte augmentation des cotisations par l’assureur ;

  • le cas d’un rachat de société qui ne nécessite plus la complémentaire santé.

L'entreprise peut parfaitement changer de mutuelle d’entreprise et la négocier, à condition de respecter certaines règles.

Le respect du cadre légal

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2016, la loi ANI (Accord National Interprofessionnel) oblige toutes les entreprises du secteur privé à proposer une mutuelle à l’ensemble de leur personnel.

Elles doivent pour cela financer les cotisations à hauteur de 50 % au minimum, le reste est à la charge du salarié.

La nouvelle complémentaire a l’obligation de toujours proposer les garanties minimales de soins. Par exemple, on peut citer la prise en charge de l’intégralité du ticket modérateur pour certains actes remboursés par la Sécurité sociale. 🏥

L’employeur doit informer les salariés et les représentants du personnel de la modification de la couverture santé collective obligatoire.

Il doit également respecter le préavis de résiliation mentionné dans les conditions générales du contrat.

Bon à savoir

Avec cette loi et la mise en place d’une mutuelle d’entreprise obligatoire, les employeurs peuvent bénéficier d’avantages fiscaux et sociaux, si le contrat choisi est dit « responsable ».

Quel est le délai légal pour résilier sa mutuelle d’entreprise ?

Avant un an d’adhésion

Le délai légal pour résilier sa mutuelle d’entreprise dépend des circonstances

L’employeur peut changer de contrat avant sa première date d’anniversaire si les cotisations augmentent sans une justification valable ou si les conditions ont été modifiées.

Par exemple, à cause d’une révision du taux de couverture, des garanties ou des services complémentaires, l’entreprise a 30 jours pour informer l’assureur de son souhait de résilier sa mutuelle.

Après un an d’adhésion

Depuis le 1er décembre 2020, il est possible de résilier une mutuelle d’entreprise à tout moment après la première année et sans pénalités. C’est ce qu’on appelle la résiliation infra-annuelle ou RIA.

Spécifique au secteur de la mutuelle santé, la RIA donne le principal avantage de pouvoir comparer et souscrire à une autre offre avec des conditions de résiliation assouplies.

Cependant, le préavis à respecter doit être conforme aux conditions générales du contrat. Il est le plus souvent de 2 mois.

On s'occupe de la paperasse

Alan s’occupe pour vous des démarches de résiliation et veille à la continuité des garanties de la mutuelle obligatoire, pour assurer le respect du contexte légal.

Vous recherchez une assurance santé ?
Demander un devisDemander un devis

Comment résilier une mutuelle santé en cours ?

L’accord des parties concernées 🤝

Pour résilier une mutuelle en cours, et même si les conditions ont été allégées, l’employeur doit se plier à certaines règles :

  • suivre l’accord collectif (ou l’accord de branche) ;

  • avertir les salariés et les représentants du personnel ;

  • respecter le préavis et les délais de résiliation de la mutuelle en cours ;

  • adhérer à une autre mutuelle d’entreprise qui respecte la loi ANI (Accord National Interprofessionnel) ;

  • modifier le contrat collectif selon la procédure de mise en place de la mutuelle d’entreprise (accord d’entreprise, négociations ou Décision Unilatérale de l’Employeur).

Demander des avis

Selon les cas, l’employeur peut consulter ses collaborateurs pour connaître les postes de dépenses santé qu’ils désirent solidifier.

Rédiger la nouvelle DUE

Chaque validation d’une nouvelle mutuelle collective fait aussi l’objet d’un accord collectif, d’un référendum d’entreprise ou d’une décision unilatérale de l’employeur, la DUE.

En effet, la société doit être conforme aux obligations légales et à la convention collective.

La rédaction de la nouvelle DUE (Décision Unilatérale de l’Employeur) est une étape clef de la procédure de résiliation.

Sans surprise, c’est l’employeur qui s'attelle à la tâche.  Alors pour faire au mieux, il ne devra pas oublier de mentionner :

  • les conditions de souscription du nouveau contrat ;

  • le niveau de garantie de la nouvelle mutuelle d’entreprise ;

  • le montant des cotisations ;

  • la date d’effet et la durée ;

  • les conditions de renouvellement, révision et résiliation du contrat ;

  • les cas de dispense de mutuelle d’entreprise ;

  • le taux et les délais de remboursement des frais de santé.

L’envoi d’une demande de résiliation

Une fois le nouveau contrat choisi, il faut envoyer la demande de résiliation à l’assureur. Même si un courrier simple ou un mail font l’affaire, il vaut mieux l’envoyer en courrier recommandé avec accusé de réception. 

Une fois la demande reçue par l’assureur, ce dernier doit communiquer à l’entreprise un avis de résiliation avec la date de rupture du contrat. Le nouveau contrat peut donc prendre effet à partir de ce moment.

Bon à savoir

Chez Alan, on vous fournit cette DUE. 🎉

On se charge même de la communiquer à vos salariés !

Résilier une mutuelle : les modèles

Le modèle de lettre 📮

Si vous souhaitez effectuer les démarches vous-même, Alan met à votre disposition son modèle de lettre pour résilier une mutuelle. Envoyée sous pli classique ou en lettre recommandée, la demande est simple !

Téléchargez nos modèles de lettre de résiliation
Vous êtes...
Combien de salariés avez-vous ?
Email
Alan est le responsable de traitement des données personnelles que vous nous fournissez afin de vous recontacter. Vous disposez de droits sur ces données personnelles, pour les exercer ou obtenir plus d’informations, n'hésitez pas à consulter notre politique de confidentialité.
Modèle lettre

Le modèle de mail 📧

Grâce à la résiliation infra-annuelle, la résiliation de la mutuelle par mail est aussi possible, mais n’est pas préconisée, car vous ne disposez d’aucune preuve de réception.

Dans les deux cas, le message doit indiquer la volonté de l’entreprise de résilier sa mutuelle collective. Il comporte les coordonnées complètes de l’assureur et de l’entreprise souscriptrice, les références correspondantes, ainsi que les dates de début et de fin du contrat.

L’envoi s’effectue au siège social de l’assureur, à l’adresse figurant dans le contrat ou directement vers la boîte électronique du service concerné.

Certificat

Il est possible de demander un certificat de radiation à l’ancien assureur pour prouver au nouveau sa liberté de tout engagement, mais également que la résiliation n’est pas due à un défaut de paiement.

L’assureur peut-il résilier la mutuelle ? 

L’assureur peut résilier la mutuelle d’entreprise dans certaines situations qui ne respectent pas les obligations contractuelles.

Parmi les exemples les plus courants figurent le non-paiement des cotisations, la fausse déclaration ou les omissions de la part de l’assuré.

Dans tous les cas, il doit informer l’employeur de sa prise de décision.

Résilier sa mutuelle pour choisir Alan 

L’assurance santé Alan répond parfaitement aux exigences de la loi, avec des garanties adaptées aux besoins des salariés.

Alan offre des services simples et fluides, des outils pratiques, des remboursements rapides et une couverture idéale pour tous !

Avec Alan, les employeurs ont la possibilité de sélectionner les bonnes garanties, de choisir un contrat sur mesure et de bénéficier du meilleur équilibre entre les cotisations et les postes de santé couverts.

Alan, partenaire santé tout-en-un de près de 400 000 membres !

25 000 entreprises de toutes tailles, des start-ups aux grandes entreprises, et des milliers d’indépendants font confiance à Alan pour leur protection santé.

Découvrez nos offres pensées pour vous, avec vous.

Demander un devisDemander un devis
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres

Foire aux questions

La mutuelle d’entreprise est-elle obligatoire ?

La mutuelle d’entreprise est obligatoire depuis le 1er janvier 2016 et doit être proposée par tous les employeurs du secteur privé pour couvrir les frais de santé de leurs salariés.

Quand peut-on résilier sa mutuelle d’entreprise ?

Sauf exception, la mutuelle d’entreprise ne peut pas être résiliée avant la première année d’adhésion. Passé celle-ci, la demande est possible à tout moment et sans pénalités, quel que soit le motif.

Peut-on résilier une mutuelle en cours ?

Depuis le 1er décembre 2020, il est possible de résilier sa mutuelle d’entreprise à tout moment, après un an d'ancienneté. L'entreprise devra souscrire un nouveau contrat de complémentaire santé.

Publié le 24/02/2022

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations