Assurance santé

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startups & TPEPour les entreprises de moins de 5 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 5 à 100 salariés
Grandes entreprisesÀ partir de 100 salariés
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Santé mentale avec
alan mind
Bien-être mental en entrepriseL'offre Alan Mind
La santé mentale pour tousTéléchargez l’application Alan Mind
🚀
Alan as a Service

Mutuelles et captives d'assurance : offrez l'expérience Alan à vos adhérents. Découvrir

Le pain quotidienPrévention et accompagnement individuel, pour fidéliser les salariés.
TajineBananeLa marque porte-parole de l'allaitement maternel.
VitallianceAutomatiser la partie administrative, et fidéliser nos salariés.
Découvrir tous les témoignages

Histoire de nos membres

Découvrez comment Alan facilite la vie de ses membres.

Parcourir toutes les histoires
Parcourir toutes les histoires
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
Notre dernière étude 📚

Baromètre #1 : Bien-être mental, les salariés attendent les entreprises au tournant.

Lire le rapport d’étude
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence

Assurance santé

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startups & TPEPour les entreprises de moins de 5 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 5 à 100 salariés
Grandes entreprisesÀ partir de 100 salariés
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Santé mentale avec
alan mind
Bien-être mental en entrepriseL'offre Alan Mind
La santé mentale pour tousTéléchargez l’application Alan Mind
🚀
Alan as a Service

Mutuelles et captives d'assurance : offrez l'expérience Alan à vos adhérents. Découvrir

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
Notre dernière étude 📚

Baromètre #1 : Bien-être mental, les salariés attendent les entreprises au tournant.

Lire le rapport d’étude
Me connecter

Les congés payés dans la CCN Syntec

La convention collective peut changer les dispositions légales relatives aux congés des salariés. Qu’en est-il pour les congés dans la convention Syntec ? On vous explique tout. 🔎

Les congés payés dans la CCN Syntec
Les congés payés dans la CCN Syntec

Quelle est la durée des congés dans la convention Syntec ?

Depuis 1936, tous les salariés ont le droit aux congés payés quels que soient leurs contrats de travail. Au fil des années, la durée des congés payés a augmenté.

Aujourd’hui, les règles du Code du travail prévoient que les salariés ont le droit à 25 jours ouvrés de congés par an (30 jours ouvrables), soit 2,5 jours par mois travaillé ou 5 semaines par an.

Les congés s’acquièrent durant la période de référence qui va du 1er juin de l’année en cours au 31 mai de l’année d’après.

La convention collective Syntec du 15 décembre 1987 et ses avenants viennent préciser les règles légales relatives aux congés. Elle s’applique aux salariés des bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils.

Concernant la durée du congé, les salariés Syntec ont le droit au même nombre de jours que le congé légal. 

➡️ Ils disposent de 5 semaines de congés payés par an (soit 25 jours ouvrés).

L’employeur peut exiger que le salarié prenne une partie de ses congés en dehors de la période légale (1er mai au 31 octobre). Dans ce cas, le salarié a le droit à des jours supplémentaires (dits « jours de fractionnement ») :

  • 2 jours supplémentaires si le salarié prend 5 jours ouvrés de congés ou plus en dehors de cette période ;

  • 1 jour supplémentaire s’il prend 3 ou 4 jours ouvrés de congés en dehors de cette période.

⚠️ Attention

Cette règle s’applique uniquement pour le congé principal et pas pour la 5e semaine de congés payés.

Enfin, le salarié peut avoir le droit à des jours de congés supplémentaires s’il est rappelé pour motif de service durant son congé. 

Il peut prétendre à une compensation : 

  • 2 jours de congés supplémentaires

  • Le remboursement des frais engagés par le report de congé (sur présentation des justificatifs à l’employeur).

Quelles sont les conditions d’attribution des congés dans la convention Syntec ?

1️⃣ Le droit aux congés payés

Les salariés commencent à acquérir des droits aux congés payés dès leur embauche.

Lorsque l’année est incomplète (par exemple, si l’embauche du salarié a lieu en cours d’année), on calcule un prorata sur la base de 25 jours ouvrés. Le nombre de jours auxquels a droit le salarié dépend alors du temps passé dans l’entreprise.

👩‍🏫 Exemple

Si le salarié arrive dans l’entreprise au 31 mars, il aura cumulé 5 jours de congé au 31 mai.

La convention collective Syntec autorise le salarié à prendre des jours de congés en plus des jours acquis, sous réserve de l’accord de l’employeur. 

❌ Mais aucune rémunération n’est prévue pour ces jours de congés. La décision doit venir du collaborateur : l’employeur ne peut pas lui imposer de prendre des jours de congé sans solde non rémunérés.

2️⃣ Les situations ouvrant droit à congés

Logiquement, le salarié a le droit à des congés dès qu’il travaille. Mais certaines périodes d’absence sont considérées comme du temps de travail effectif ouvrant droit à congé. 

On comptabilise : 

  • Le congé maternité et le congé d’adoption ;

  • Les périodes militaires obligatoires ;

  • Les périodes de formation professionnelle ;

  • Les congés pour événements familiaux (autorisations d’absences exceptionnelles en cas de décès, de mariage, de naissance…) ou exercice du droit syndical ;

  • Les congés de formation économique, syndicale et sociale ; 

  • La suspension du contrat de travail en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle (1 an maximum) ;

  • Les congés de l’année précédente ;

  • L’arrêt maladie ou l’accident donnant lieu à un maintien de salaire.

La CCN Syntec prévoit qu’à son retour, le salarié qui était dans une de ces situations peut choisir entre la prise de congé au 31 mai ou l’indemnité compensatrice correspondante.

Quelle est la période de congé dans la CCN Syntec ?

La période de congé organisée par la CCN Syntec est similaire à la période légale : elle court du 1er juin de l’année N jusqu’au 31 mai de l’année N+1.

La période maximum de prise de congés est de 13 mois. Le report des congés ne pourra être autorisé sauf accord de l’employeur.

Les dates individuelles des congés sont établies dans chaque entreprise. En principe, l’employeur et les salariés fixent les dates de départ en concertation. Ils tiennent compte des nécessités de service et des situations particulières de chacun (présence d’enfants, etc.).

Les conjoints ou les personnes vivant sous le même toit et travaillant dans la même entreprise ont le droit à des congés simultanés dans la mesure du possible.

L’employeur et le salarié doivent se mettre d’accord au moins 2 mois avant le départ du salarié en vacances (sauf accord préalable entre les deux parties).

Si l’entreprise venait à modifier les dates de départ prévues dans un délai de préavis inférieur à 2 mois, elle s’engage à verser un dédommagement à l’employé pour les frais éventuels occasionnés.

Quel est le montant de l’indemnité de congé payé dans la convention Syntec ?

On peut calculer l’indemnité de congé payé de deux façons différentes : 

  • La méthode du 1/10 e de la rémunération brute ;

  • La méthode du maintien de salaire.

La CCN Syntec précise que l’indemnité de congé payé est égale au 1/10 e de la rémunération perçue par le salarié pendant la période de référence. 

👉 Souvent, cette méthode de calcul est la plus favorable au salarié.

La rémunération perçue ne peut être inférieure à la rémunération qui aurait dû être versée si le salarié avait travaillé selon un horaire normal.

Quelles sont les conditions du congé d’ancienneté sous Syntec ?

1️⃣ Les conditions d’attribution des jours d’ancienneté Syntec

Les salariés dépendant de la convention collective Syntec sont également récompensés pour leur ancienneté dans l’entreprise. 🙌

Ils peuvent obtenir des jours de congés supplémentaires après plusieurs années de présence continue dans l’entreprise.

Ces jours sont attribués à tous les salariés indifféremment de leur classification ou de leur coefficient : 

  • Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) ;

  • Les ingénieurs et cadres (IC).

2️⃣ La durée du congé d’ancienneté 

Pour faire simple, le nombre de jours accordés dépend du nombre d’années d’ancienneté par palier de 5 ans. 

Le salarié obtient : 

  • 1 jour ouvré supplémentaire après 5 ans d’ancienneté ;

  • 2 jours ouvrés supplémentaires après 10 ans d’ancienneté ;

  • 3 jours ouvrés supplémentaires après 15 ans d’ancienneté ;

  • 4 jours ouvrés supplémentaires après 20 ans d’ancienneté.

💡 Autres congés

Les salariés relevant de la convention Syntec bénéficient d’autres congés, notamment des autorisations d’absences exceptionnelles en cas d’événements familiaux (obsèques, mariage…), des congés sans solde, etc. Il faut ajouter que la convention collective Syntec prévoit aussi une prime de vacances pour tous les salariés qui en dépendent.

Partager l'article

Sur le même sujet

Quelles sont les congés exceptionnels sous Syntec ?

Les congés exceptionnels sous la CCN Syntec

Le préavis Syntec : règles et délais

Le préavis Syntec : règles et délais

La rupture conventionnelle Syntec : définition, procédure, calcul

La rupture conventionnelle Syntec : définition, procédure, calcul

Alan, l'assurance santé qui fait simple.

14 000 entreprises de toutes tailles, des start-ups aux grandes entreprises, et des milliers d’indépendants font confiance à Alan pour leur protection santé.

Découvrez nos offres pensées pour vous, avec vous.

🚀
Entreprises
TPE & PME

Start-ups, petites et moyennes entreprises, découvrez les offres adaptées à vos besoins et ceux de vos salariés (jusqu’à 100 salariés).

Combien de salariés compte votre entreprise ?
Vous comptez
🏢
Grandes entreprises

Vous avez plus de 100 salariés ? Découvrez l’offre Alan Enterprise, conçue pour répondre aux besoins des grandes entreprises.

👩‍🍳
Hôtels, Cafés
et Restaurants

Découvrez nos offres santé dédiées aux professionnels de la branche hôtels, cafés, restaurants et de la restauration rapide.

👩‍🎨
Travailleurs
non-salariés

Chefs d’entreprise, freelances, auto-entrepreneurs, TNS ou mandataires sociaux, retrouvez notre offre de santé conçue pour les indépendants.

Partager l'article

Mis à jour le 19/07/2022

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés.