Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Experts ComptablesPour vous et vos clients
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Demander un devisDemander un devis

Les règles des astreintes sous Syntec

Les astreintes sont fréquentes dans les activités couvertes par la convention collective Syntec. Comment fonctionnent-elles ? Que prévoit la CCN ? Voici les éléments essentiels à retenir sur les astreintes sous Syntec. 

Les règles des astreintes sous Syntec
Mis à jour le
5 janvier 2024
Mis à jour le
5 janvier 2024
Partager l'article
Dans cet article

Qu’est-ce qu’une astreinte ? 

Commençons par la définition de l’astreinte.

L’astreinte est une période pendant laquelle le salarié n’est pas physiquement présent sur son lieu de travail et n’est pas à la disposition permanente et immédiate de son employeur. Mais il doit être en mesure d’intervenir rapidement pour effectuer son travail en cas de nécessité.

➡️ Concrètement : un salarié sous astreinte peut être chez lui, mais doit rester joignable à tout moment au téléphone. Il doit être prêt à revenir dans l’entreprise à n’importe quel moment.

L’astreinte donne lieu à des compensations en repos ou à une contrepartie financière.

L’astreinte dans la convention collective Syntec 

La convention collective Syntec du 15 décembre 1987 s’applique aux bureaux d’études techniques, aux cabinets d’ingénieurs-conseils et aux sociétés de conseils.

Elle n’aborde pas les astreintes et ne contient pas de dispositions particulières à ce sujet. 

Seul l’accord portant sur la durée du travail de 1999 apporte quelques précisions générales sur les astreintes des personnels ETAM et des cadres Syntec. Il n’y a pas de différences en fonction de la classification des salariés (employés, techniciens et agents de maîtrise ou ingénieurs et cadres).

L’article 1 de cet accord affirme que :

  • La durée de l’intervention sous astreinte correspond à du temps de travail effectif (même si le collaborateur reste à son domicile) ;

  • L’astreinte concerne des plages horaires en dehors des horaires habituels de travail.

Guide complet de l'assurance santé
Télécharger gratuitementTélécharger gratuitement

Comment mettre en place une astreinte sous Syntec ?

En l’absence de règles précises dans la convention collective, qui décide des critères des astreintes ?

👉 C’est simple :

✅ Un accord d’entreprise ou un accord d’établissement peut détailler les modalités des astreintes au sein de chaque entreprise (dans le respect de la loi) ;

✅ À défaut d’un tel accord, l’employeur détermine par décision unilatérale la mise en place de l’astreinte. Il doit consulter le comité social et économique (CSE) et informer l’inspecteur du travail.

L’accord ou la décision unilatérale de l’employeur peuvent définir :

  • L’organisation de l’astreinte ;

  • Les modalités d’information ;

  • Les délais de prévenance des personnes ;

  • La compensation de l’astreinte.

Dans tous les cas, les dispositions prévues par le Code du travail s’appliquent.

Les règles du droit du travail concernant les astreintes

Le droit du travail prévoit quelques règles générales à respecter en matière d’astreinte (articles L 3121-9 et suivants du Code du travail).

La rémunération de l’astreinte sous Syntec

⚠️ Attention : la compensation de l’astreinte est obligatoire

Il peut s’agir : 

  • De jours de repos ;

  • Ou d’une rémunération (indemnité sous forme de forfait, pourcentage du salaire).

🕰 On distingue 2 temporalités différentes :

  • Le temps d’attente en dehors de toute intervention : il donne lieu à une indemnité ou à du repos ;

  • Le temps d’intervention : il est considéré comme du temps de travail effectif.

Dernière précision : on prend en compte la période d’astreinte (hors intervention) pour calculer les durées minimales de repos quotidiennes (11 heures) et hebdomadaires (35 heures).

La mise en place de l’astreinte sous Syntec

L’employeur doit prévenir le salarié cadre ou ETAM de la programmation individuelle des astreintes (c’est-à-dire du planning des astreintes) au moins 15 jours avant leur mise en place

En cas de circonstances exceptionnelles, il peut l’avertir seulement 1 jour franc à l’avance. Le non-respect de ces délais est passible d’une amende.

Durant l’astreinte, le salarié a l’autorisation de ne pas être à son domicile ou à proximité. Il doit simplement pouvoir être joint facilement

À la fin du mois, l’employeur doit remettre au salarié un document récapitulant toutes les astreintes effectuées et la compensation correspondante.

Alan, partenaire santé tout-en-un de près de 400 000 membres !

25 000 entreprises de toutes tailles, des start-ups aux grandes entreprises, et des milliers d’indépendants font confiance à Alan pour leur protection santé.

Découvrez nos offres pensées pour vous, avec vous.

Demander un devisDemander un devis
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres
Publié le 20/07/2022

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations