Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Experts ComptablesPour vous et vos clients
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Demander un devisDemander un devis
Assurance santé
|
Guides

Rattachement du bébé à la mutuelle : pour quoi faire et comment ça marche ?

La santé de votre bébé est une priorité dès sa naissance. Pour un meilleur remboursement de ses frais médicaux, deux options : une mutuelle individuelle ou le rattachement du bébé à la mutuelle d’entreprise. Des conseils pour vous aider à choisir 👇

Demander un devisDemander un devis
Mis à jour le
5 janvier 2024
Mis à jour le
5 janvier 2024
Partager l'article
Dans cet article

Pourquoi rattacher son bébé à sa mutuelle ?

Parce que la Sécurité sociale ne prend pas en charge l’intégralité des dépenses de santé

On prend l’exemple des 4 examens de suivi médical des deux mois suivant la naissance. Ils sont remboursés à 100 %, mais sur la base du conventionnel de la Sécurité sociale. Le pédiatre pratique des dépassements d’honoraires ? Ils restent à votre charge. Et c’est pareil pour les 7 examens qui suivent entre les 3 mois et les 18 mois du bébé.  

Autres frais de santé à prévoir : les vaccins. Sur les 11 qui sont obligatoires, seul un est remboursé à 100 %. Les autres le sont à 65 %. L’injection n’est prise en charge qu’entre 60 et 70 %, en fonction de qui la pratique : médecin ou sage-femme.

Si le nourrisson est hospitalisé plus de 30 jours après sa naissance, le remboursement de l’Assurance maladie se limite à 80 %. D’où l’importance de rattacher son bébé à sa mutuelle !

Mutuelle bébé spécifique ou rattachement à la mutuelle d’entreprise : que choisir ? 

Vous avez deux possibilités : une mutuelle individuelle (mutuelle enfant ou mutuelle familiale) et le rattachement à la mutuelle d’entreprise d’un parent. Comparatif des avantages et inconvénients de chacune des formules.

🤑 La mutuelle individuelle : un choix onéreux

Prendre une mutuelle individuelle, c’est choisir un contrat pour la famille pour couvrir son enfant. Point positif : ce contrat est parfaitement adapté aux besoins de bébé, puisqu’il est possible de choisir des garanties sur-mesure. Le parent ne paie pas pour des prestations inutiles comme la garantie dentaire et l’orthodontie. Mais il peut renforcer les garanties offrant un meilleur remboursement :

 👩‍⚕️ des consultations chez le médecin généraliste et les médecins spécialistes en journée et semaine, mais aussi la nuit et le week-end ;

💉 de la vaccination (petit rappel : 11 sont obligatoires, dont 10 sont remboursés seulement à 65 %) ;

👨‍⚕️ de la médecine douce, comme l’ostéopathie ;

💊 des médicaments et vitamines ;

🌿 de l’homéopathie

Inconvénient de la mutuelle individuelle pour bébé : elle coûte cher. La cotisation n’est pas forcément inférieure à celle d’un adulte.

✌️ Le rattachement du bébé à la mutuelle d’entreprise : une solution plus abordable

Depuis 2016, l’employeur doit proposer une complémentaire santé obligatoire à l’ensemble de ses salariés et prendre en charge au moins 50 % de la cotisation : c’est la mutuelle d’entreprise. 

Elle comporte un panier de soins minimum, qui prévoit le remboursement des paniers 100 % Santé, du ticket modérateur des actes médicaux courants et 100 % du forfait hospitalier journalier.

L’employeur peut aussi proposer de rattacher un ayant droit au contrat (bébé, conjoint), de manière obligatoire ou facultative. Dans le premier cas, il paie 50 % de la cotisation. Dans le second, c’est au salarié de payer la cotisation de l’ayant droit, sauf si l’employeur décide d’en financer une partie ou l’intégralité.

C’est aussi la solution la plus simple à gérer. Avec le rattachement du bébé à la mutuelle d’entreprise, la famille dispose d’un seul contrat, ce qui facilite les démarches.

Vous recherchez une assurance santé ?
Demander un devisDemander un devis

Comment rattacher son bébé à sa mutuelle d’entreprise ?

Première étape : vérifier que le contrat prévoit bien le rattachement du bébé. Les parents sont tous les deux salariés et chaque mutuelle d’entreprise propose le rattachement ? S’il est obligatoire dans une entreprise et facultatif dans l’autre, il faut choisir le premier contrat.

Sinon, on compare les mutuelles d’entreprise sur la base :

  • des garanties et de leur niveau de remboursement : un contrat rembourse mieux que l’autre les prestations et dépenses de santé qui concernent les nouveau-nés et bébés ? Votre choix est fait ;

  • du coût de la cotisation : y a-t-il une cotisation unique que le salarié adhère seul ou avec son bébé ? Un tarif familial ? L’une des entreprises propose-t-elle de financer partiellement ou intégralement la cotisation ?

Enfin, on fait parvenir à la mutuelle :

  • l’attestation de rattachement de bébé à la Sécurité sociale ;

  • son acte de naissance.

Alan, partenaire santé tout-en-un de près de 400 000 membres !

25 000 entreprises de toutes tailles, des start-ups aux grandes entreprises, et des milliers d’indépendants font confiance à Alan pour leur protection santé.

Découvrez nos offres pensées pour vous, avec vous.

Demander un devisDemander un devis
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres

Foire aux questions

Quand rattacher son bébé à sa mutuelle ?

Vous devez rattacher votre bébé à votre mutuelle après avoir reçu l’attestation d’ouverture de ses droits au régime obligatoire de la Sécurité sociale.

Comment rattacher son bébé à sa mutuelle ?

Vous devez envoyer à votre mutuelle d’entreprise l’attestation de rattachement du bébé à votre carte Vitale, un acte de naissance et votre numéro d’assurance.

Rattachement à la mutuelle du bébé : quel prix ?

Si la mutuelle d’entreprise prévoit le rattachement obligatoire des ayants droit, l’employeur finance 50 % de la cotisation. Si le rattachement est facultatif, l’employeur peut choisir ou non de financer partiellement ou intégralement la cotisation. Parfois, le rattachement du bébé entraîne un surcoût.

Publié le 16/05/2022

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations