Les courtiers, c’est obligatoire ?

Difficile de s’y retrouver parmi les 450 complémentaires santé proposant leurs services sur le marché ! Pour vous aider à faire un choix, il existe des courtiers en mutuelle. Mais doit-on forcément avoir recours à ces professionnels du courtage ?

Marmot
Marmot
Découvrez ce qu'Alan peut faire pour votre entreprise
marmot waving

Qu’est-ce qu’un courtier en mutuelle ?

Pour faire court, un courtier est un intermédiaire entre une mutuelle et un client. Là où un agent général d’assurances représente une compagnie et travaille pour elle, le courtier est indépendant des assureurs et travaille pour son client.

Le courtier fait donc des comparaisons entre les mutuelles santé pour son client : il étudie et analyse les offres pour trouver les meilleures mutuelles pour son client.

Dans le cadre de sa mission, il lui négocie la meilleure offre mais il est également tenu à une obligation d’information et de conseil. Pour cela, le courtier en mutuelle d’entreprise cherche à connaître au mieux le profil des salariés de l’entreprise (moyenne d’âge, situation de famille, budget, besoins de santé…) pour lui proposer des offres adaptées.

Si les courtiers immobiliers sont bien connus, on sait moins qu’il existe des courtiers en assurance santé. Les organismes proposant des complémentaires santé travaillent de plus en plus avec des courtiers en mutuelle. Depuis la loi ANI (accord national interprofessionnel) du 14 juin 2013 qui a instauré le principe de la mutuelle d’entreprise obligatoire, la concurrence s’est durcie dans le secteur de la complémentaire santé collective et a favorisé le développement du courtage.

Courtier en mutuelle : peut-on s’en passer ?

Bien évidemment, vous n’êtes en aucun cas obligé de recourir à un courtier ! Il est même tout à fait possible de se passer d’un courtier.

D’abord, il y a la question du prix du courtier. On entend souvent dire que le courtier est « gratuit » : c’est en fait un peu plus complexe que ça. En principe, le client ne paye pas directement le courtier. Ce dernier est rémunéré par l’assureur qui lui octroie une commission sur les contrats vendus. En général, la rémunération du courtier représente un pourcentage de la cotisation d’assurance. Finalement, c’est donc un coût qui est répercuté sur le client.

Il arrive aussi que le courtier demande directement des honoraires au client pour des frais de conseil ou des frais de gestion : si c’est le cas, pensez à négocier ces frais. Dans tous les cas, le courtier n’est rémunéré qu’une fois l’adhésion au contrat réalisée. Bref, les complémentaires santé qui se passent de courtier font des économies mais leurs clients aussi !

😇 Sinon il y a Alan

Dans cet article, on vous explique en toute transparence l'utilité des courtiers en assurance. Néanmoins, chez Alan, nous avons choisi le modèle de la distribution directe, sans intermédiaire pour :

  • Favoriser une relation directe : avec Alan, c'est vous et nous. Vous avez un problème ? Vous n'avez pas besoin de passer par un courtier intermédiaire, qui va lui-même passer par un service client. On vous répond rapidement sur le chat.

  • Les vertus de la transparence : nous estimons que tout le monde peut comprendre comment fonctionne une assurance santé et qu'il revient aux assureurs de rendre leurs offres simples, transparentes et compréhensibles.

  • Réduire le prix : en distribuant nous-même nos produits, nous sommes persuadés que nous pouvons conquérir de nouveaux clients nous-mêmes et pour moins cher, ce qui se répercute éventuellement dans le prix des nos cotisations.

Quels sont les avantages d’un courtier en mutuelle ?

Avec la multiplicité des mutuelles sur le marché, il y a de quoi se perdre.

L’avantage premier du courtier en mutuelle indépendant est donc d’aider l’entreprise dans sa recherche d’une complémentaire santé : il fait le tri entre les différentes offres pour sélectionner celles qui correspondent le plus à ses besoins et à son budget.

  • Il vous fait gagner du temps : il réalise des devis sur différents sites pour défricher le terrain. Il analyse ensuite les remboursements et les garanties de nombreux contrats pour vous proposer une solution adaptée. Le courtier peut également assurer le suivi du contrat d’assurance souscrit ;

  • Il vous permet d’économiser de l’argent : le courtier négocie le coût de la mutuelle collective auprès de l’assureur. Grâce à lui, il est en principe possible d’obtenir un meilleur rapport qualité-prix qu’avec une négociation en direct ;

  • Il vous fait bénéficier de son expertise : cet expert vous explique le jargon des assurances santé. Il sélectionne les garanties les plus importantes pour vous (soins dentaires, dépenses d’optique, frais d’hospitalisation…). Il analyse la rédaction du contrat et en souligne les points positifs comme les points négatifs (exclusion de garanties, délai de carence…).

Comment choisir un courtier en mutuelle ?

Pour choisir son courtier, il faut prêter attention à différents éléments : 

  • Le professionnel choisi doit posséder une assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro) ;

  • Il doit posséder une garantie financière (autrement dit une caution) souscrite auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurances ; 

  • Il doit être enregistré auprès de l’ORIAS (organisme pour un registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) : cet organisme homologue les intermédiaires en assurances. Il attribue un numéro aux courtiers prouvant qu’ils ont le droit d’exercer leur activité professionnelle.

Outre ces éléments légaux, il faut également vérifier que le courtier est bien indépendant des assureurs. C’est là toute sa valeur ajoutée par rapport à un simple comparateur de mutuelles. Cependant, il faut savoir qu’en général les courtiers pré-négocient des accords avec certains assureurs. Le panel de choix proposé ne sera donc pas absolument exhaustif. Sachez néanmoins que le courtier a l’obligation légale d’indiquer à ses clients le nom de l’entreprise qui a généré plus de 33 % de son chiffre d’affaires l’année précédente.

Soyez également attentif au soin qu’il apporte à votre dossier. Un bon courtier doit être à votre écoute et vous fournir des conseils personnalisés. C’est essentiel pour qu’il vous propose des contrats d’assurance adaptés. Bref, l’important est de trouver un intermédiaire de confiance.

Article suivant

Pour aller plus loin

Partager l'article

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations