Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Nos guides RH

Tous nos guides pour faciliter la vie des RH.

La mutuelle entrepriseLe guide complet
La prévoyance entrepriseLe guide complet
Tous nos guides pratiquespour les entreprises

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Ressources
|
Guides pratiques
|
RH & Management

Avantages sociaux : tout ce qu’il faut savoir pour votre entreprise

Il peut être difficile d’attirer de nouveaux candidats, de retenir les bons éléments. Les RH se tournent souvent vers les avantages sociaux pour réduire le turnover. Qu’est-ce qu’un avantage social ?

Avantages sociaux : tout ce qu’il faut savoir pour votre entreprise
Publié le
20 avril 2022
Publié le
20 avril 2022
Partager l'article
Dans cet article

Avantages sociaux en entreprise : qu’est-ce que c’est ?

Les avantages sociaux font partie des avantages salariaux proposés au personnel d’une entreprise. Selon les situations, ils peuvent représenter un véritable complément de salaire. 💰 

Selon les cas, ils peuvent :

  • être ou non intégrés dans la rémunération ;

  • être ou non exonérés de charges sociales et d’impôt sur le revenu.

Qu’est-ce qui est considéré comme un avantage social ? 

Il existe deux types d’avantages sociaux : ceux qui sont obligatoires et ceux qui ne le sont pas.

Les avantages sociaux obligatoires

Une entreprise est dans l’obligation de mettre en place un certain nombre d’avantages sociaux pour ses salariés :

  • la mutuelle d’entreprise : depuis la loi ANI (accord national interprofessionnel) du 14 juin 2013, toutes les entreprises du secteur privé doivent proposer une complémentaire santé collective à leurs salariés ;

  • les congés payés : 2,5 jours ouvrables par mois ;

  • la prise en charge des frais de transport : l’entreprise doit prendre en charge 50 % des frais de transports publics engagés par le salarié pour effectuer le trajet domicile/travail ;

  • les indemnités liées aux accidents du travail ;

  • l’intéressement et la participation aux bénéfices : leur mise en place est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés. Les autres employeurs peuvent les mettre en place au titre des avantages sociaux non obligatoires.

Les avantages sociaux facultatifs

Voici la liste des avantages sociaux entreprise non obligatoires les plus courants :

  • la prévoyance d’entreprise : obligatoire seulement pour les cadres, une entreprise peut étendre la prévoyance à tous ses salariés ;

  • les Tickets restaurant : la participation de l’employeur doit être comprise entre 50 % et 60 % de la valeur du ticket préalablement fixée par l’employeur ;

  • le compte épargne-temps (CET), qui permet aux salariés de cumuler leurs droits à congés rémunérés ;

  • les avantages en nature : il s’agit de prestations, de biens ou de services mis gratuitement à disposition des salariés (véhicule ou logement de fonction, matériel, repas…) ;

  • les bons cadeaux, d’achats, etc. : une entreprise peut distribuer des bons d’achat à ses salariés à l’occasion par exemple d’une naissance, pour Noël… ;

  • la participation aux chèques vacances, aux chèques CESU…

  • Etc.

Bon à savoir

La plupart des avantages sociaux sont dispensés de charges sociales ou d’impôt sur le revenu. En revanche, les avantages en nature doivent être déclarés aux impôts. De leur côté, les bons cadeaux, la participation aux chèques vacances et CESU sont soumis aux cotisations sociales (CSG, CRDS, etc.) à partir d’un certain plafond.

Vous recherchez une assurance santé ?
Demander un devisDemander un devis

Zoom sur la mutuelle d’entreprise

Les entreprises du secteur privé doivent proposer une complémentaire santé à leurs salariés. La loi oblige l’entreprise à :

  • prendre en charge au moins 50 % de la cotisation ;

  • proposer un contrat qui respecte un socle de garanties minimales.

L’adhésion à la mutuelle d’entreprise est obligatoire pour les salariés. Il existe tout de même des cas de dispense (personnes en CDD, en apprentissage, en intérim, etc.).

Bon à savoir

Une entreprise peut aller plus loin en proposant un contrat de prévoyance collectif à ses salariés. Aucune loi ne l’impose. Mais cela peut constituer un avantage supplémentaire qui peut faire la différence ! 

Avantages sociaux : quel intérêt pour une entreprise ?

Un salaire de base, et parfois même les primes, ne suffisent pas toujours à retenir un salarié et à attirer de nouvelles recrues. Si votre secteur d’activité est particulièrement concurrentiel ou tendu, il peut être difficile de trouver du personnel qualifié. Bien souvent, les avantages sociaux font pencher la balance lors d’un recrutement.

Mais ce n’est pas tout ! Les avantages sociaux permettent :

  • de fidéliser ;

  • d’accroître la motivation ;

  • d’améliorer la performance et la productivité de ses collaborateurs ;

  • de réduire l’absentéisme ;

  • de développer une ambiance de travail conviviale :

  • de valoriser l’image de son entreprise. 

Les meilleurs ambassadeurs d’une société sont ses salariés ! 🙋

Comment mettre en place un avantage social ?

La mise en place d’avantages sociaux passe d’abord par la détermination du budget qui leur sera alloué.

Quels avantages choisir ?

Il est conseillé de consulter ses salariés avant de faire son choix. Cela permet d’identifier les besoins et les envies des salariés. L’entreprise peut par exemple diffuser un questionnaire, un sondage pour recueillir l’avis de chacun. Vous vous assurez ainsi de viser dans le mille ! 🎯

Déterminer les critères d’attribution

Il est important de définir des critères d’attribution clairs que ce soit pour :

  • les avantages sociaux collectifs : même s’ils s’adressent à l’ensemble des salariés il est possible de poser des critères d’ancienneté, en fonction du nombre d’enfants, etc. ;

  • ou pour les avantages sociaux individuels : par souci d’équité, il est conseillé d’accorder les mêmes avantages pour chaque salarié d’un même poste. Mais dans les faits, un salarié peut négocier des avantages au moment de son embauche…

Alan, partenaire santé tout-en-un de près de 400 000 membres !

25 000 entreprises de toutes tailles, des start-ups aux grandes entreprises, et des milliers d’indépendants font confiance à Alan pour leur protection santé.

Découvrez nos offres pensées pour vous, avec vous.

Demander un devisDemander un devis
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres
Mis à jour le 20/04/2022

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations