Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Experts ComptablesPour vous et vos clients
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Demander un devisDemander un devis
Assurance santé
|
Guides

Professions libérales, quelle mutuelle choisir ?

Bien que facultative, la souscription d’une mutuelle pour profession libérale est indispensable pour limiter ses dépenses. Avantages, métiers concernés et critères de choix : suivez le guide !

Demander un devisDemander un devis
Mis à jour le
5 janvier 2024
Mis à jour le
5 janvier 2024
Partager l'article
Dans cet article

Pourquoi souscrire une mutuelle pour profession libérale ?

Pour compléter les remboursements de l’Assurance maladie

En 2018, la Sécurité sociale des indépendants (SSI) a remplacé le RSI (Régime social des indépendants). L’objectif : affilier la plupart des travailleurs indépendants au régime général de la Sécurité sociale. L’Assurance maladie accorde donc les mêmes remboursements aux salariés et aux professions libérales.

Problème : la Sécurité sociale ne rembourse pas intégralement les dépenses de santé (sauf exception). En l’absence de mutuelle, le remboursement se limite, par exemple, à :

🛏️ 80 % des frais d’hospitalisation ;

🩺 16,50 € pour la consultation d’un médecin de secteur 1 ;

👩‍⚕️ 20 € pour la consultation d’un gynécologue de secteur 1 ;

👨‍⚕️ 16,10 € pour la consultation d’un chirurgien-dentiste ;

🦷 20,24 € pour un détartrage. 

C’est tout l’intérêt d’une mutuelle pour profession libérale : compléter les remboursements de l’Assurance maladie.

Pour être remboursé de plus de dépenses

Sans mutuelle, un professionnel libéral ne sera pas remboursé pour :

💰 les dépassements d’honoraires ;

🏥 le forfait hospitalier ;

🛏️ la chambre individuelle lors d’une hospitalisation ;

💨 les cures thermales (sauf exception) ;

👁️ la chirurgie réfractive de l’œil.

... entre autres. Selon les contrats, la mutuelle peut rembourser une partie ou l’intégralité de ces dépenses.

Pour bénéficier d’une couverture sur mesure

La souscription d’une mutuelle permet de parfaitement couvrir ses besoins de santé et, par exemple, de :

  • couvrir ses ayants droit (enfants et conjoint) ;

  • déduire ses cotisations de son revenu professionnel ;

  • profiter d’un accès à un réseau de soins, pouvant pratiquer des tarifs inférieurs à ceux du marché ;

  • bénéficier de services complémentaires : téléconsultation, assistance, etc.

Téléchargez notre guide complet sur l’assurance santé
Vous êtes...
Combien de salariés avez-vous ?
Votre email pour recevoir le guide
Alan est le responsable de traitement des données personnelles que vous nous fournissez afin de vous recontacter. Vous disposez de droits sur ces données personnelles, pour les exercer ou obtenir plus d’informations, n'hésitez pas à consulter notre politique de confidentialité.

Qui est concerné par la mutuelle des professions libérales ?

Une mutuelle pour profession libérale — telle qu’une mutuelle pour avocats ou pour pharmaciens — s’adresse d’abord aux professionnels exerçant une profession réglementée. C’est le cas :

  • des professions organisées en ordres professionnels : architectes, avocats, experts-comptables, infirmiers, médecins, pharmaciens, etc. ;

  • des auxiliaires médicaux réglementés : diététiciens, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes ou encore pédicures-podologues ;

  • des officiers publics ou ministériels : commissaires-priseurs, greffiers, huissiers de justice ou notaires ;

  • des autres professions libérales réglementées : commissaires aux comptes et mandataires judiciaires, par exemple.

Lire aussi|Mutuelle pour professionnel de santé : tout ce qu'il faut savoir

Mais la mutuelle profession libérale concerne aussi les indépendants libéraux non réglementés comme :

  • les consultants ;

  • les coachs sportifs ;

  • les designers ;

  • les développeurs ;

  • les professeurs de musique ;

  • les traducteurs…

 

Guide complet de l'assurance santé
Télécharger gratuitementTélécharger gratuitement

Comment choisir une mutuelle profession libérale ?

1️⃣ Se renseigner auprès de la profession : les organisations représentatives du secteur peuvent avoir noué des partenariats avec des assureurs, tout particulièrement pour les professions réglementées. Ils peuvent ainsi bénéficier de conditions avantageuses.

2️⃣ Privilégier une mutuelle « loi Madelin » : spécifiquement conçu pour les travailleurs indépendants, le contrat permet de déduire ses cotisations de son revenu professionnel, dans la limite des plafonds en vigueur (9 872,64 € en 2022, par exemple).

3️⃣ Identifier ses besoins : avant de chercher une mutuelle, il faut définir les garanties indispensables (consultations, médicaments, optique, dentaire, etc.), les bénéficiaires du contrat, le budget et les services complémentaires souhaités (téléconsultation, assistance, accès à un réseau de soins, etc.).

4️⃣ Comparer les garanties : les modalités de prise en charge des différents contrats. Par exemple, le plafond de remboursement, l’éventuel délai de carence ou la franchise applicable.

5️⃣ Demander plusieurs devis : pour sélectionner le contrat qui, à garanties équivalentes, affiche le prix le plus attractif.

Alan, partenaire santé tout-en-un de près de 400 000 membres !

25 000 entreprises de toutes tailles, des start-ups aux grandes entreprises, et des milliers d’indépendants font confiance à Alan pour leur protection santé.

Découvrez nos offres pensées pour vous, avec vous.

Demander un devisDemander un devis
Découvrir nos offresDécouvrir nos offres

Foire aux questions

Est-il obligatoire de souscrire une mutuelle pour profession libérale ?

Non ! Les professions libérales ont simplement l’obligation d’être affiliées à la Sécurité sociale des indépendants (SSI), l’organisme en charge de leur régime obligatoire d’Assurance maladie. Ils sont libres de souscrire ou non une mutuelle. Il est recommandé de le faire pour compléter les remboursements de l’Assurance maladie.

Est-il obligatoire d’opter pour une mutuelle « loi Madelin » ?

Non ! S’ils le souhaitent, les libéraux sont libres de choisir une mutuelle dite « non responsable » qui peut permettre de profiter de meilleurs remboursements. Malgré tout, il est préférable de souscrire une mutuelle profession libérale « loi Madelin » pour déduire ses cotisations de son revenu professionnel.

Les contrats « loi Madelin » sont-ils ouverts aux micro-entrepreneurs libéraux ?

Oui et non ! Les micro-entrepreneurs ont la possibilité de souscrire un contrat « loi Madelin ». En revanche, ils ne peuvent pas déduire leurs cotisations de leur revenu imposable. En effet, ils bénéficient déjà d’un avantage fiscal : un abattement automatique de 34 % sur leur chiffre d’affaires.

Publié le 04/05/2022

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations