Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
HÎtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
🚀 Alan as a Service

Mutuelles et captives d'assurance : offrez l'expérience Alan à vos adhérents. Découvrir

Votre santé avec Alan
DĂ©couvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santĂ©
Notre derniĂšre Ă©tude 📚

BaromĂštre Alan x Harris Interactive - Ă©dition 3

Evolution du bien-ĂȘtre mental au travail et dĂ©cryptage des aspirations des salariĂ©s et managers par secteur

Lire le rapport d’étude
Culture d’entreprise
CultureDĂ©couvrez la vie d'entreprise chez Alan
Life at AlanPlongez dans la vie d'un Alaner
BlogRetrouvez tous nos articles
Rejoignez-nous
Rejoindre AlanFaites partie de l'aventure
JobsParcourez nos offres d'emploi
La Tech chez AlanDĂ©couvrez la culture tech d'Alan
A propos d'Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-ĂȘtreLe livre optimiste sur le systĂšme de santĂ© du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-ĂȘtre & Excellence
Me connecter

🎧 Good People #4 - Retour Ă  la surface avec Julie Gautier et Guillaume NĂ©ry

Sommaire

Pour notre nouvel épisode de Good People, nous avons discuté avec Julie Gautier et Guillaume Néry sur le tournage du film Alan.

Vous l’aurez remarquĂ© : notre podcast Good People a pris une pause estivale et est revenu trĂšs en forme. Notre premier Ă©pisode de la reprise a Ă©tĂ© enregistrĂ© en GrĂšce, avec Julie Gautier et Guillaume NĂ©ry, avec qui nous avons eu la chance de travailler sur le film Alan, diffusĂ© Ă  la tĂ©lĂ©vision entre les mois d’aoĂ»t et octobre.

Le cĂ©lĂšbre couple d’apnĂ©istes, champions dans leurs catĂ©gories, s’intĂ©resse depuis quelques annĂ©es au versant artistique de cette discipline. Nous leur avons donc posĂ© quelques questions, et discutĂ© de l’influence qu’a l’apnĂ©e sur leur vie et leur engagement Ă©cologique.

De la dĂ©couverte de l’eau

Pour Guillaume NĂ©ry, Ă  l’origine, il y a une fascination pour ce monde sous-marin et le mouvement des ĂȘtres qui le peuplent. D’aprĂšs lui, si nombreux sont les gens qui s’installent au bord de l’eau, assez peu de gens s’intĂ©ressent Ă  ce qu’il se passe en-dessous. C’est donc l’exploration d’un univers Ă  la fois Ă  portĂ©e et pourtant mĂ©connu qui va l’attirer, et c’est l’intĂ©rĂȘt pour le mĂ©lange de ce monde et du nĂŽtre qui nourrit la vision artistique du couple.

Lorsqu’on leur demande de dĂ©crire la sensation de l’apnĂ©e sous-marine, deux Ă©lĂ©ments viennent tout de suite : l’apesanteur d’une part, inconnue sur la terre ferme, et l’arrĂȘt de la respiration d’autre part, qui amĂšne un grand relĂąchement. Il y a donc quelque chose de mĂ©ditatif dans cette contrainte : contrairement Ă  la mĂ©ditation pratiquĂ©e Ă  l’air libre, on bloque ici jusqu’au mouvement des muscles respiratoires. Le corps Ă©tant moins sollicitĂ©, l’esprit en est d’autant plus libĂ©rĂ©.

Cet Ă©tat de calme est paradoxalement l’une des clĂ©s qui leur permet d’accomplir des performances, qu’elles soient sportives ou artistiques : ce lĂącher-prise et cette humilitĂ© sont indispensables face Ă  l’immensitĂ© et Ă  la force du milieu aquatique. Une fois ces contraintes acceptĂ©es, la fluiditĂ© des mouvements et l’harmonie avec l’élĂ©ment, pour rester le plus longtemps possible, apparaissent alors comme des Ă©vidences.

À la redĂ©couverte de soi

S’ils sont attentifs Ă  l’environnement, ils doivent l’ĂȘtre tout autant, sinon plus, vis-Ă -vis de leur propre corps. Et contrairement Ă  ce que l’on pourrait s’imaginer, il ne s’agit pas du tout de tomber dans le clichĂ© des ascĂštes qui se privent pour avoir un fonctionnement optimal. Il est au contraire question de s’écouter, y compris lorsqu’il s’agit d’envies, et d’y trouver un Ă©quilibre sain.

L’apnĂ©e est donc un sport d’écoute, Ă  la fois de soi, puisqu’il permet de rĂ©-apprendre Ă  se connaĂźtre, et de l’autre. Puisque contrairement Ă  ce qu’on pourrait s’imaginer, ça n’est pas du tout un sport qui se pratique en solitaire : l’un comme l’autre plongent avec une Ă©quipe, avec qui cette Ă©coute et cette confiance sont partagĂ©es. Et puisqu’il s’agit d’écoute sous l’eau, la communication se fait essentiellement grĂące Ă  une gestuelle et en une attention aux petits dĂ©tails, qui va au-delĂ  des barriĂšres de langues. C’était justement le cas sur le tournage du film Alan, puisque l’équipe qui sĂ©curisait la plongĂ©e Ă©tait grecque.

MĂ©nager ses ressources

De cette attitude face Ă  la plongĂ©e vient aussi une conscience du fait que si les ressources physiques qu’on a sont limitĂ©es, il devient alors nĂ©cessaire de ne pas se dĂ©penser vainement. Il s’agit de tenir aussi longtemps que possible, tout en allant aussi loin que possible. C’est donc tout naturellement que se dessine le parallĂšle avec les questions d’écologie, et que se posent la question de comment se placer vis-Ă -vis de ça.

Pour Guillaume NĂ©ry et Julie Gautier, ayant bien conscience que les voyages qu’ils font polluent et donnent envie de voyager, il devient d’autant plus important de donner Ă  leurs films une vocation de sensibilisation.

Le constat Ă©tant dramatique (Guillaume NĂ©ry parle d’une extermination du vivant), l’un et l’autre voient la discipline et la contrainte comme indispensables. Si chacun cherche ses rĂ©ponses, adapte ses gestes et ses habitudes, la recherche d’une solution claire est loin d’ĂȘtre terminĂ©e. Julie Gautier nous explique que l’enjeu actuel humain est de se rĂ©inventer pour s’adapter Ă  cette situation dans laquelle il s’est mise.

Merci

À nouveau un grand merci Ă  Julie Gautier et Guillaume NĂ©ry pour leur temps, et un grand merci Ă  vous de nous avoir lus et/ou Ă©coutĂ©s. Vous pouvez retrouver le podcast sur vos plateformes habituelles (Apple Podcast, Spotify, Soundcloud, etc.), n’hĂ©sitez pas Ă  nous y suivre directement !

Partager l'article

Sur le mĂȘme sujet

Partager l'article

Mis Ă  jour le 05/05/2023

Sur le mĂȘme sujet

Organisation du travail: la révolution à venir
Organisation du travail: la révolution à venir

Depuis le début de la pandémie, les entreprises et leur maniÚre de travailler ont été bouleversées. De nouvelles normes se mettent progressivement en place. L'avenir et le présent du travail sont en train de fusionner.

Manager et encadrer aujourd'hui : rĂȘve ou dĂ©sillusion ? Le rĂ©cap de l’évĂ©nement BaromĂštre Alan
Manager et encadrer aujourd'hui : rĂȘve ou dĂ©sillusion ? Le rĂ©cap de l’évĂ©nement BaromĂštre Alan

À l’occasion de la publication de notre dernier baromĂštre consacrĂ© au bien-ĂȘtre mental en entreprise, nous avons conviĂ© 4 experts lors d’une table ronde pour mieux comprendre les nouveaux enjeux de la fonction managĂ©riale.

Le rĂ©cap de l'Ă©vĂ©nement BaromĂštre Alan / RĂ©munĂ©ration, Ă©quilibre, reconnaissance : le triptyque de la quĂȘte de sens
Le rĂ©cap de l'Ă©vĂ©nement BaromĂštre Alan / RĂ©munĂ©ration, Ă©quilibre, reconnaissance : le triptyque de la quĂȘte de sens

Alors qu’un salariĂ© sur deux souffre d’une perte de sens au travail selon notre dernier baromĂštre, nous avons conviĂ© 4 experts lors d’une table ronde pour mieux comprendre les origines de ce questionnement profond