Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Blog
|
Tout sur Alan

Au clair sur les salaires

Au clair sur les salaires
Mis à jour le
3 avril 2024
Mis à jour le
3 avril 2024
Partager l'article
Dans cet article

En général, quand on évoque la transparence chez Alan, nos candidats hochent la tête distraitement, les yeux dans le vide. Quand on poursuit en disant que du coup, chacun sait le salaire de tout le monde, on observe une réaction plus immédiate. C’est normal : les sous, c’est concret. Parlons-en.

Dernière mise à jour : 13/03/2024

Ce n’est pas négociable

Quand vous passez les entretiens de recrutement chez Alan, il n’y a pas de place pour la négociation salariale. Vous pouvez demander à combien on estime votre salaire assez tôt dans le processus, mais ça s’arrête là. La raison est qu’on se fonde sur deux mesures pour calculer un salaire : les années d’expérience, et ce qu’on appelle le niveau.

Les années d’expériences sont une donnée objective. On pense qu’il faut récompenser l’expérience : donc plus vous avez travaillé, plus votre salaire est élevé — parce qu’on sait que vous pourrez nous apprendre beaucoup.

Le niveau est une classification moins objective. C’est l’estimation de votre impact. Comme il s’agit d’un critère difficile à estimer, on prend des précautions pour être juste :

  • La détermination du niveau est toujours collégiale ;

  • Elle se fait au fur et à mesure des entretiens ;

  • S’il n’y a pas d’unanimité, on choisit le niveau le plus bas parmi ceux proposés.

Notre grille de salaire

Avant d’entrer dans le vif du sujet, commençons par le commencement. Croisez vos années travaillées avec votre niveau pour estimer votre salaire. Par exemple : si votre niveau est C1 et que vous avez 10 ans d'expérience professionnelle (quelles qu'elles soient), votre salaire chez Alan sera 72,8K€.

(note : on avait pas trop la place, donc on a mis une grille simplifiée avec juste 1, 5, 10, 15 ans... La grille complète donne un niveau de rémunération bien spécifique pour chaque année — 1, 2, 3, 4, ...)

Le niveau dépend de votre métier et de vos compétences. Pour vous donner un ordre d’idées, on a des Product Designers en niveau E, certains User Care Experts sont A2, d'autres B1, etc.

Consultez cet article pour en savoir plus sur la grille pour les ingénieur(e)s -> A new iteration of our engineering career path at Alan

Augmentations

Et comment est-ce qu’on augmente les gens ? Il y a deux formes d’évolution de salaire.

Avec le temps va, tout va

On récompense les années d’expérience, et ça ne s’arrête pas en entrant chez Alan : plus vous restez ici, plus votre salaire augmente. C’est pas sorcier.

Promotion

Il est aussi possible que vos résultats dépassent les attentes liées à votre niveau. Dans ce cas, sur la base de l'appréciation de vos pairs, vous pouvez bénéficier d’une promotion 🥳 Ce qui veut dire plus de responsabilités, mais aussi la reconnaissance financière qui va avec.

Package global

Donc quand vous arrivez chez Alan, vous avez un salaire calculé en fonction de votre expérience et de votre niveau. Cette classification vous donne aussi droit à un nombre déterminé de BSPCE. Ce nombre évolue en fonction de votre niveau : vous pouvez en débloquer plus si vous êtes promu et lors des évaluations de performance.

Mais dis donc Jamy, que sont ces BSPCE dont tout le monde parle ?

BSPCE : cours de rattrapage express

Si jamais notre plan de domination mondiale réussit, Alan vaudra de l’argent. Cet argent sera réparti en parts. Ce qu’on vous offre en arrivant chez Alan, c’est une option sur ces parts : on vous réserve le droit d’en acheter quand vous voudrez, à un tarif avantageux déjà convenu.

Par exemple : vous bénéficiez de 1000 BSPCE avec un prix d’exercice de 100 euros par action. Cinq ans plus tard, l’action est cotée en bourse et vaut 5000 euros. Vous pouvez exercer votre option en payant 100 000 euros, pour acheter 1000 actions qui valent... 5 millions d’euros. 🤑

Et si d’aventure nos chemins devaient se séparer, vous ne perdez pas ces droits : là où les BSPCE sont exerçables dans les 90 jours en général, ils vous restent acquis pendant 7 ans chez Alan. Vous n’avez donc pas à faire une avance de trésorerie tout de suite, sans savoir ce que vaudra l’action Alan lorsqu’elle sera devenue liquide (oui, on a tout prévu 😌).

Et voici les deux grilles en vigueur :

1. Les BSPCE attribuées le jour de votre embauche chez Alan et dans le cadre d’une promotion

2. Les BSPCE attribuées récompensant votre performance

Attention, les montants ci-dessus sont indicatifs et n’ont aucune valeur monétaire aujourd’hui. En clair, il s’agit de faire un pari ensemble sur l’ambition d’Alan, pas de compter dessus pour votre voyage de noces aux Seychelles sur un yacht.

Pour en savoir plus sur notre proposition de valeur pour les salariés, c’est par ici (en Anglais).

Conclusion

Vous commencez à le savoir : chez Alan, on croit en la transparence. On croit aussi dans la responsabilité partagée : donner à chacun une opportunité d'actionnariat est un gage d’alignement vers le succès collectif. Ne pas faire de secret sur les salaires, c’est aussi :

  • Favoriser la confiance et le sens de l’intérêt général ;

  • Favoriser le dépassement de soi plutôt que la négociation ;

  • Être compétitif en mettant la grille à jour régulièrement ;

  • Parler des problèmes de manière ouverte ;

  • Et inclure chaque salarié dans le succès de l’entreprise.

Vous souhaitez être informé des dernières actualités d'Alan ? Laissez-nous votre email 🤗
Vous êtes...
Combien de salariés avez-vous ?
Votre email
Alan est le responsable de traitement des données personnelles que vous nous fournissez afin de vous recontacter. Vous disposez de droits sur ces données personnelles, pour les exercer ou obtenir plus d’informations, n'hésitez pas à consulter notre politique de confidentialité.
Publié le 03/11/2020

Sur le même sujet

Alan renforce sa position auprès des grandes entreprises françaises avec la signature de plusieurs contrats d’envergure, dont Intersport et Axéréal
Alan renforce sa position auprès des grandes entreprises françaises avec la signature de plusieurs contrats d’envergure, dont Intersport et Axéréal
Avr 18, 2024