Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Experts ComptablesPour vous et vos clients
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Demander un devisDemander un devis

Relations interpersonnelles au travail : le guide complet pour un environnement sain

Dans le monde pro d'aujourd'hui, il est essentiel d'avoir de bonnes relations avec vos collègues. Des relations interpersonnelles saines favorisent un environnement de travail positif, une communication efficace et une productivité accrue.

Relations interpersonnelles au travail : le guide complet pour un environnement sain
Mis à jour le
26 février 2024
Mis à jour le
26 février 2024
Partager l'article
Dans cet article

Le monde professionnel aujourd’hui ne se limite pas simplement à être capable de faire son travail, et de le faire bien. Les attentes des employeurs se sont étendues à une quantité de comportements à adopter dans son rapport aux autres et à sa propre évolution, qu’ils appellent les "soft skills". Ce sont toutes ces compétences et qualités que l’on peut développer avec le temps et grâce à des formations, mais que l’on ne va pas nous apprendre au cours de nos études, et qui n’ont pas forcément de lien direct avec nos tâches quotidiennes (pour lesquelles nous avons besoin de nos "hard skills"). 

Parmi eux, la capacité à développer de bonnes relations interpersonnelles dans le milieu professionnel est particulièrement appréciée de la part des entreprises. Ce type de compétence a en effet des effets bénéfiques sur la totalité de l’entreprise, en contribuant directement au bien-être des salariés. 

Définition des relations interpersonnelles au travail

Les relations interpersonnelles définissent toutes les manières dont les personnes différentes au sein d’une équipe agissent entre elles afin de réaliser l’objectif commun.

En d’autres mots, cela correspond à tout ce que l’entreprise et les employés font pour que l’ambiance de travail soit agréable, de même que l’ambiance au sein de l’équipe, et pour que les séances de travail se déroulent de la manière la plus fluide possible. Il y a donc à la fois une notion d’échanges personnels, mais aussi de capacité à réaliser son travail et de satisfaction à le faire. 

Cela implique notamment de prendre en compte les besoins de chacun, mais aussi d’adapter son comportement en fonction des règles sociales établies par l’entreprise, et souvent implicites. 

Le conseil de Lydia, notre psychologue du travail

Les relations interpersonnelles au travail revêtent une importance cruciale car elles influencent directement le climat de travail, la collaboration et la productivité de l'équipe. Des relations positives favorisent une communication ouverte, la confiance mutuelle et la résolution efficace des problèmes. En outre, un environnement où les salariés se sentent connectés et soutenus contribue à réduire le stress, à promouvoir le bien-être mental et à renforcer le sentiment d'appartenance à l'entreprise.

Comment les favoriser ?

  1. Encouragez les salariés à exprimer leurs idées, opinions et préoccupations sans crainte de jugement.

  2. Organisez des activités informelles, des sorties ou des événements d'équipe pour renforcer les liens et favoriser les interactions hors contexte professionnel.

  3. Encouragez les feedbacks réguliers et constructifs pour améliorer la collaboration et la compréhension mutuelle.

  4. Encouragez la collaboration sur des projets et des tâches, permettant aux salariés de mieux se connaître et d'apprécier leurs compétences respectives.

  5. Les RH et managers peuvent servir de modèles en démontrant une communication efficace, de l'empathie et en créant un environnement inclusif.

Qu'est-ce qui peut empêcher de bonnes relations interpersonnels ?

  1. Une communication insuffisante peut engendrer des malentendus et créer des barrières entre les membres de l'équipe.

  2. Les conflits non gérés peuvent nuire aux relations et affecter la cohésion de l'équipe.

  3. Une culture de compétition excessive peut nuire aux relations et entraver la collaboration.

  4. Si les employés ne se sentent pas en confiance pour partager leurs idées, cela peut limiter le développement de relations positives.

  5. Les préjugés et la discrimination peuvent créer des divisions dans l'équipe et affecter les relations interpersonnelles.

Des relations interpersonnelles positives au travail créent ainsi un environnement où les salariés se sentent valorisés, soutenus et motivés. Cela renforce la cohésion de l'équipe, car la confiance est de mise, améliore la communication et contribue au bien-être général des employés, ce qui est essentiel pour une entreprise saine et performante.

Lydia Martin
Lydia MartinPsychologue du travail chez Alan

Tous égaux face aux relations interpersonnelles ?

🧠 Des personnes dites “socialement intelligentes” ont ainsi la possibilité de faire preuve d’empathie, mais aussi de comprendre rapidement ces différentes règles, afin d’adapter leur comportement à leur interlocuteur. Cela leur permet de créer rapidement des relations signifiantes et de développer la coopération.

Enfin, on entend souvent le fait que chacun a des modes d’actions favoris ; il est ainsi plus facile de coopérer avec des personnes qui ont le même mode de fonctionnement que nous. Cependant, le monde professionnel nous amène à être en contact avec de nombreux modes de fonctionnement différents, la difficulté des relations interpersonnelles au travail est donc d’apprendre à comprendre les autres et à adapter notre comportement en fonction de leurs attentes

Les avantages de bonnes relations interpersonnelles au travail

Pour l’entreprise comme pour les employés, développer de bonnes relations interpersonnelles est bénéfique sur différents niveaux. 

Les avantages pour l'entreprise

Ainsi, il existe un lien direct entre la satisfaction au travail des employés et leur productivité. Or, la satisfaction dépend en partie des relations que l’on peut nouer. Si elles n’ont pas besoin d’être systématiquement amicales, voire même “familiales” (nous avons tous entendu parler de ces entreprises qui sont “une grande famille”), il est essentiel qu’elles soient respectueuses et saines. 

Les avantages pour le salarié

En dehors de l’aspect psychologique, des bonnes relations interpersonnelles permettent de développer l’esprit d’équipe, d’améliorer la communication et de mieux transmettre les compétences, ce qui signifie que la qualité du travail s’améliore en conséquence. 

Enfin, une ambiance de travail sans conflit, respectueuse des personnes et inclusive, permet de réduire considérablement le stress, qui est un des facteurs de burn out. Sans aller à ces extrémités, un stress prolongé va entraîner des effets physiques et psychologiques néfastes pour l’employé, ce qui aura forcément des conséquences sur son travail et sur la cohésion d’équipe. Tout est lié !

[Guide] Développer le bien-être mental en entreprise
TéléchargerTélécharger

Comment améliorer les relations interpersonnelles au travail

Afin d’améliorer les relations interpersonnelles au travail, on ne demande évidemment pas à ce que tout le monde devienne ami avec tout le monde. En revanche, il est important de s’assurer que chacun respecte les autres, qu’il soit capable de les écouter, mais aussi d’exprimer des désaccords de manière saine.

Peut-on éviter les conflits ?

Évidemment, on ne va pas pouvoir éviter des conversations parfois houleuses sur la manière dont il faut atteindre les objectifs, et c’est normal ! Cependant, ces conversations ne doivent pas déboucher sur des conflits ouverts, et déclencher de la frustration qui va s’accumuler. 

Développer une communication ouverte

Vous pouvez mettre en place des politiques visant à développer une communication ouverte et honnête. Il est important que les employés sachent qu’ils peuvent s’exprimer sans risque de représailles (tant que cela est fait de manière respectueuse et dans le cadre de la loi, bien sûr). Pour cela, vous pouvez mettre en place des réunions régulières entre les salariés et leur manager pour qu’ils puissent discuter de l’avancée du travail, mais aussi des questions extra-professionnelles. Vous pouvez aussi instaurer des réunions d’équipes afin que chacun connaisse mieux le champ d’action et les compétences de chacun. 

Cela permet également de développer l’empathie et la compréhension, qui sont essentiels pour des relations interpersonnelles apaisées. 

Former les managers à la médiation

Lorsque le conflit a éclaté, il faut également le résoudre le plus rapidement possible, afin que ses conséquences ne soient pas trop importantes. Ainsi, la formation des managers à la médiation est essentielle au développement d’une ambiance de travail sereine. 

Se doter des bons outils

Enfin, l’entreprise peut aussi se doter d’outils qui permettent de lisser une partie des obstacles. Par exemple, si vous réalisez qu’une partie de la frustration interpersonnelle provient de questions de communication, vous pouvez faire en sorte que celle-ci soit plus fluide via une messagerie instantanée par exemple. Ou bien vous pouvez décider de mettre en place des outils collaboratifs qui permettent une meilleure transmission de l’information et la possibilité de travailler de manière asynchrone sans déperdition d’information. 

Surmonter les obstacles dans les relations interpersonnelles au travail

Evidemment, tout cela ne se fait pas sans difficultés. Au vu de la diversité des personnes impliquées, d’autant plus lorsque l’entreprise est en phase de croissance, les conflits sont inévitables. Une mauvaise gestion de ces conflits peut par ailleurs les envenimer et créer une ambiance délétère. 

🧐 D’autre part, il arrive que l’on soit confronté à des personnalités qui sont difficiles à gérer et qui ne contribuent pas réellement à de bonnes relations interpersonnelles. Ce sera le cas de quelqu’un qui pourra faire des remarques déplacées ou blessantes, qui ne s’investit pas dans le travail d’équipe, qui est compétitif, cherche à abaisser le travail des autres membres de son équipe etc. Ces personnalités répondent souvent plus difficilement aux politiques mises en place par l’entreprise, alors même que tous les autres collègues y répondent favorablement. 

Afin de lisser ces difficultés, il est ainsi essentiel pour l’entreprise d’embaucher des profils variés et de favoriser l’inclusion. Cela permet de créer des environnements de travail plus sains, où chacun est plus détendu, qui permettent à terme de limiter les conflits et d’améliorer les relations interpersonnelles. 

Reconnaître et gérer les relations interpersonnelles toxiques au travail

Il est important pour le manager, ou pour tout membre de son équipe, de réaliser lorsqu’une relation devient toxique, et non plus simplement “un peu difficile à gérer”. 

😨 Une relation toxique va ainsi avoir des conséquences directes sur la santé physique et mentale des salariés touchés par cette personne. Elle va les faire douter de leurs capacités, va chercher à les humilier et à les rendre incapables de prendre des décisions. Il est essentiel pour le manager de réussir à observer les signes de relations toxiques, que sont par exemple : 

  • le fait que l’on change complètement de personnalité en fonction de la personne à qui l’on s’adresse ;

  • la perte de contrôle et de moyens ;

  • l’agressivité ;

  • l’apparition de certains troubles physiques ou psychologiques (troubles du sommeil ou de l’alimentation, symptômes de stress etc).

Toujours s'appuyer sur le groupe ?

Si un employé provoque des réactions très vives chez plusieurs de ses collègues, et que le manager se rend compte qu’il est au centre de plusieurs conflits, il est ainsi essentiel qu’il se pose la question de savoir si cette personne ne développe pas des relations interpersonnelles toxiques. Il est essentiel que le manager observe ses interactions de manière neutre, car il est aussi possible que cette personne soit à l’inverse victime d’une situation de harcèlement. 

Afin de gérer les relations interpersonnelles toxiques, l’entreprise peut mettre en place différentes formations, notamment concernant la communication ouverte et non-violente, pour tenter d’améliorer les relations quotidiennes. La gestion des conflits, et notamment leur désamorçage le plus tôt possible, est aussi essentielle. 

Enfin, si rien ne fonctionne, il est peut-être plus sage de demander à ce qu’il y ait un changement d’équipe, ou bien à déclencher un licenciement

Établir de nouvelles relations interpersonnelles positives au travail

Afin de développer de bonnes relations interpersonnelles au travail, il convient ainsi de mettre en place plusieurs politiques : 

Construire des liens professionnels solides via le partage et l’entraide. 

Il est ainsi important que tout le monde connaisse les rôles de chacun au sein de l’équipe, ainsi que les difficultés auxquelles il est confronté et les projets sur lesquels il travaille, afin de développer l’empathie. 

Cultiver un environnement de confiance. 

Cela passe notamment par la création d’un environnement de travail divers et inclusif, afin que chacun se sente libre et respecté en tant qu’individu. Au niveau professionnel, il convient également de proposer différents espaces où chacun se sent libre de faire part de ses opinions, qu’il s’agisse de réunions officielles, d’organes institutionnels, ou encore via des exercices de team-building. 

En conclusion, les relations interpersonnelles au travail jouent un rôle crucial dans la construction d'un environnement professionnel épanouissant et productif. En comprenant la définition de ces relations, leur importance et les moyens de les améliorer, vous pouvez créer des liens solides avec vos collègues, favoriser une communication ouverte et constructive, et surmonter les obstacles potentiels. En cultivant des relations positives au travail, vous contribuerez à votre propre épanouissement professionnel ainsi qu'à celui de votre équipe.

Vous souhaitez être informé des dernières actualités d'Alan ? Laissez-nous votre email 🤗
Vous êtes...
Combien de salariés avez-vous ?
Votre email
Alan est le responsable de traitement des données personnelles que vous nous fournissez afin de vous recontacter. Vous disposez de droits sur ces données personnelles, pour les exercer ou obtenir plus d’informations, n'hésitez pas à consulter notre politique de confidentialité.

Foire aux questions

Comment puis-je favoriser de bonnes relations interpersonnelles au sein de mon équipe en tant que manager ?

En tant que manager, vous pouvez favoriser de bonnes relations interpersonnelles en encourageant la communication ouverte, en favorisant un environnement de confiance, en organisant des activités de team-building et en résolvant rapidement les conflits.

Quelles compétences en relations interpersonnelles sont essentielles pour un manager efficace ?

Les compétences en relations interpersonnelles essentielles pour un manager efficace incluent l'écoute active, la capacité à donner un feedback constructif, l'empathie, la résolution de conflits et la gestion des différences individuelles au sein de l'équipe.

Comment puis-je gérer les relations interpersonnelles difficiles entre les membres de mon équipe en tant que manager ?

Pour gérer les relations interpersonnelles difficiles, vous pouvez encourager la communication ouverte et honnête, organiser des séances de médiation si nécessaire, clarifier les attentes et les responsabilités de chacun, et fournir un soutien et des ressources pour améliorer la collaboration et le respect mutuel.

Publié le 30/05/2023

Sur le même sujet

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations