Nos offres

Assurance santé

et prévoyance

Nos solutions santé adaptées à vos besoins.

Startup & TPEPour les entreprises de moins de 6 salariés
Petites & moyennes entreprisesPour les entreprises de 6 à 100 salariés
Grands ComptesPlusieurs centaines ou milliers de salariés
Travailleurs non salariés (TNS)Pour les indépendants
Hôtels, Café, RestaurantsPour la branche HCR et restauration rapide
Experts ComptablesPour vous et vos clients
Pour nos membres
Votre santé avec Alan
Découvrez vos garantiespour anticiper vos remboursements
Commandez vos lunettesdepuis la boutique Alan
Echangez avec notre équipe santédepuis la Clinique Alan
Trouvez un médecinavec Alan Map
Notre centre d’aide
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Ressources

Notre sélection d'articles

Retrouvez nos articles les plus consultés.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?
La mutuelle est-elle obligatoire ?
Tous nos articles sur l’assurance santé
À propos d’Alan
Nos livres
De l’assurance Maladie au partenaire bien-êtreLe livre optimiste sur le système de santé du futur
Healthy BusinessCulture d’entreprise, Bien-être & Excellence
Me connecter
Demander un devisDemander un devis

Prévention du harcèlement au travail : comment faire ?

Le harcèlement au travail est un problème répandu qui peut avoir des conséquences néfastes sur les employés et les organisations. Dans cet article, nous aborderons la prévention, la sensibilisation et la gestion du harcèlement au travail.

Prévention du harcèlement au travail : comment faire ?
Mis à jour le
5 janvier 2024
Mis à jour le
5 janvier 2024
Partager l'article
Dans cet article

Sujet central pour le bien-être des employés, la lutte contre le harcèlement au travail doit faire partie des priorités des RH. Reconnaître le harcèlement au travail et connaître les politiques à mettre en place pour lutter contre ce type de comportements est désormais clé pour les RH.

Qu'est-ce que le harcèlement au travail ?

Quand on parle de harcèlement au travail, on parle principalement de harcèlement moral. Il est important de savoir qu’il s’agit d’un délit, puni par la loi, tant dans le secteur privé que le secteur public. 

La définition du harcèlement au travail

Selon le site du gouvernement, le harcèlement moral se définit de la manière suivante : il s’agit “d’agissements répétés pouvant entraîner, pour la personne qui les subit, une dégradation de ses conditions de travail.” Sont définis ainsi trois axes permettant de compléter cette définition : le fait que les actes portent atteinte aux droits et à la dignité, altèrent la santé physique ou mentale, ou bien représentent une menace pour son évolution professionnelle. 

Des critères suffisants individuellement

Notez bien que ces trois critères ne sont pas cumulatifs : vous pouvez être dans une situation de harcèlement si votre évolution professionnelle est compromise, mais que cela n’affecte pas votre santé mentale. Il ne faut pas attendre que le salarié soit en situation de détresse pour que la situation de harcèlement soit considérée comme “sérieuse”.

Ainsi, des actes courants de harcèlement concernent le fait d’intimider, de discriminer, mais aussi d’avoir des comportements répétitifs, agressifs, de souhaiter humilier la personne etc. Ces actes sont à réprouver même s’ils interviennent en dehors d’une situation hiérarchique. 

Les chiffres du harcèlement en France

En France, les chiffres du harcèlement au travail sont inquiétants et nécessitent de mettre en place des politiques volontaires et actives de la part des entreprises. Ainsi, selon une étude datant de septembre 2022 menée par Qualisocial et Ipsos

  • 1 salarié sur 3 a été victime de harcèlement au travail ;

  • 4 salariés sur 10 disent avoir été témoin d’une situation de harcèlement ;

  • 1 manager sur 3 a le sentiment d’avoir été auteur de harcèlement.

L'importance de la prévention du harcèlement au travail

La prévention du harcèlement au travail est une obligation de la part de l'employeur. Il doit ainsi porter à la connaissance des salariés les dispositions du code pénal réprimant le harcèlement moral. Il doit aussi collaborer avec les représentants du personnel pour lutter contre les situations de harcèlement, et avec le CSE s’il existe. Il peut également demander à la médecine du travail de participer à des démarches de prévention au sein de l’entreprise. 

⭐ Par ailleurs, il est important de savoir que les personnes qui dénoncent ou qui sont dans une situation de harcèlement moral et la combattent, ne peuvent être sanctionnées pour ce motif. En revanche, si le salarié rapporte des faits dont il sait qu’ils sont faux, il peut être sanctionné pour mauvaise foi. 

Le harcèlement au travail a évidemment des conséquences négatives pour les employés et les entreprises, à commencer par les conséquences dramatiques que cela peut avoir sur la santé mentale et physique des employés. Dans les cas les plus extrêmes, le harcèlement peut mener à la dépression, ou avoir des conséquences physiques graves. 

😌 Un environnement de travail respectueux et sûr, à l’inverse, va permettre aux employés de s’épanouir, de rester motivés et productifs. C’est aussi un facteur de promotion de la diversité et de l’inclusion, qui sont reconnus comme des éléments importants pour la créativité et le bien-être des salariés. 

[Guide] Développer le bien-être mental en entreprise
TéléchargerTélécharger

Quels sont les signes courants de harcèlement au travail

Vous pouvez reconnaître les signes de harcèlement au travail en étant attentif à vos employés. En tant que responsable, vous devez donc faire attention aux éléments suivants : insultes, réflexions déplacées, menaces ou encore humiliations doivent vous alerter. immédiatement 

Soyez également attentif aux comportement des potentielles victimes, en observant notamment leur motivation au travail, leurs interactions avec les autres membres de l’équipe, la qualité de leurs rendus, leurs réactions quotidiennes vis-à-vis de leurs collègues. Une personne harcelée montrera forcément des signes, et il est important qu’elle sache alors vers qui se tourner pour faire part de son mal-être. 

Comment prévenir et sensibiliser le harcèlement au travail ?

Il est important de conserver à l’esprit que le travail de lutte contre les comportements de harcèlement au travail prend du temps, car il est surtout lié à des actions de prévention et de changement de culture organisationnelle de l’entreprise.

Intégrer le harcèlement dans une réflexion plus large

🧘 Ainsi, il convient de traiter le harcèlement moral au sein de la réflexion générale pour diminuer les facteurs de risques psychosociaux. Les questions de harcèlement sont en effet liées aux problématiques de la gestion du stress et de la charge de travail, mais aussi de la violence en entreprise, de l’autonomie des employés etc. Les politiques menées sur ces différentes questions, en plus de formations et d’actions spécifiques pour indiquer une tolérance zéro vis-à-vis des situations de harcèlement, permettent à terme de prévenir les comportements problématiques. 

Proposer des formations de lutte contre le harcèlement

Vous pouvez ainsi mettre en place des campagnes de sensibilisation concernant le harcèlement, notamment la mise en avant des comportements problématiques et des personnes à contacter en cas de problème. Elles doivent être adressées à tous les salariés de l’entreprise, être visibles dans les locaux mais aussi pour les personnes à distance, et durer dans le temps. 

🤓 Vous pouvez aussi vous adresser à des organismes extérieurs spécialisés dans les questions sur ces sujets afin qu’ils mettent en place des programmes de prévention et de sensibilisation en accord avec les problématiques que vous rencontrez.

Enfin, il est important de porter une attention toute particulière aux personnes ayant des responsabilités dans l’entreprise, qui sont les plus à même de reproduire des comportements nocifs sans même s’en rendre compte. La limite entre un management excessif et du harcèlement est parfois fine ! Il est donc primordial que ces personnes soient particulièrement formées à ces questions afin de pouvoir promouvoir les bonnes pratiques auprès des autres membres de leur équipe. 

Signaler et gérer efficacement une situation de harcèlement au travail

Afin de lutter contre une situation de harcèlement au travail, vous disposez de plusieurs solutions. 

  • Alerter les représentants du personnel et le CSE, qui peuvent vous aider dans vos démarches et/ou alerter l’employeur de la situation ;

  • Alerter l’inspection du travail, qui va dépêcher un agent pour étudier les faits qui, s’ils lui semblent concluants, vont déclencher l’ouverture d’une enquête ;

  • Recourir à la médiation pour trouver une solution et mettre fin au harcèlement - comme proposer un autre poste à l’auteur des faits, par exemple ;

  • Saisir le conseil des Prud’hommes contre votre employeur pour demander une réparation des préjudices subis (mais vous devez présenter des preuves directes ou indirectes du harcèlement) ;

  • Saisir le juge pénal pour poursuivre directement l’auteur des actes de harcèlement, qui vient en complément de la plainte portée contre votre employeur ;

  • Saisir le Défenseur des Droits si le harcèlement vous semble dicté par une discrimination sur des critères interdits par la loi (couleur de peau, orientation sexuelle etc).

La responsabilité pénale du harceleur

En cas harcèlement, l’auteur des faits peut ainsi être soumis à deux sanctions différentes : 

  • celle décidée par l’employeur (changement de poste, mise à pied, blâme, voire le licenciement) ;

  • celle décidée par la justice, qui peuvent aller jusqu’à 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende, sans compter les éventuels versements de dommages et intérêts auprès de la victime pour compenser le préjudice subi.

Enfin, si vous ne savez pas à qui vous adresser au sein de votre entreprise, ou que vous avez besoin d’aide dans vos démarches, vous pouvez vous adresser à des organismes d’aide et de conseil spécialisés, tels que France victimes ou l’Association des Victimes de Harcèlement au Travail (AVTH). Ces associations proposent également des groupes de soutien et des lignes d’assistance. 

La prévention, la sensibilisation et la gestion du harcèlement au travail sont des aspects cruciaux pour promouvoir un environnement de travail sain et respectueux.

Vous souhaitez être informé des dernières actualités d'Alan ? Laissez-nous votre email 🤗
Vous êtes...
Combien de salariés avez-vous ?
Votre email
Alan est le responsable de traitement des données personnelles que vous nous fournissez afin de vous recontacter. Vous disposez de droits sur ces données personnelles, pour les exercer ou obtenir plus d’informations, n'hésitez pas à consulter notre politique de confidentialité.

Foire aux questions

Quels sont les premiers signes de harcèlement au travail ?

Les changements de comportement inhabituels, tels que devenir distant ou isolé. Les commentaires dégradants, les insultes ou les moqueries fréquentes. La diminution de la productivité ou de la performance au travail. Les signes de détresse émotionnelle, tels que l'anxiété, la dépression ou les troubles du sommeil. Les comportements intimidants, menaçants ou agressifs de la part d'un collègue ou d'un supérieur.

Comment puis-je sensibiliser mes collègues au harcèlement au travail ?

Organisez des séances de sensibilisation ou des formations sur le harcèlement au travail. Partagez des ressources informatives telles que des brochures, des affiches ou des vidéos. Encouragez la communication ouverte sur le sujet en créant un environnement sûr pour les discussions. Faites participer des experts ou des intervenants externes pour des présentations ou des témoignages.

Quelles sont les étapes à suivre pour signaler une situation de harcèlement au travail ?

Documentez les incidents : Notez les détails de chaque incident de harcèlement, y compris les dates, les heures, les personnes impliquées et les témoins éventuels. Consultez les politiques internes : Familiarisez-vous avec les procédures de signalement de votre entreprise et suivez les étapes recommandées. Parlez à un supérieur ou à un responsable des ressources humaines : Signalez le harcèlement à une personne de confiance dans l'organisation qui peut vous aider à prendre les mesures appropriées. Recherchez un soutien externe : Si les mesures internes ne sont pas satisfaisantes ou si vous ne vous sentez pas en sécurité, envisagez de contacter un syndicat, un avocat spécialisé ou une autorité compétente en matière de travail.

Publié le 03/08/2023

Sur le même sujet

Relations interpersonnelles au travail : le guide complet pour un environnement sain
Relations interpersonnelles au travail : le guide complet pour un environnement sain
Mai 30, 2023

Alan est fait pour vous !

Le moyen le plus simple de prendre soin de vos salariés tout en respectant vos obligations