Produit

Alan Membership

L’experience Alan.

Le meilleur service du marché
Une équipe médicale à portée de main
Thérapie en ligne sans liste d'attente

L'assurance

Enfin digitale, transparente et super rapide.

Hospitalisation
Soins médicaux
Pour nos membres
Retrouvez tous ces services dans votre poche !
Télécharger l'application
Se connecter
Découvrir les offresDécouvrir les offres
    Témoignages

    b.fine : Alan, préventif et mesurable, les deux nouvelles dimensions du bien-être

    b.fine : Alan, préventif et mesurable, les deux nouvelles dimensions du bien-être
    Avec
    Bert De Vriendt
    Bert De VriendtCo-fondateur
    Ben Peeters
    Ben PeetersGénéraliste RH
    Mis à jour le
    4 septembre 2023
    Avec
    Bert De Vriendt
    Bert De VriendtCo-fondateur
    Ben Peeters
    Ben PeetersGénéraliste RH
    Mis à jour le
    4 septembre 2023
    Partager l'article
    Industrie
    Start-up
    Taille
    40 Employés
    Emplacement
    Belgique
    Début
    2017
    Alan peut aider notre équipe à adopter un mode de vie sain et le conserver.
    Bert De Vriendt, co-fondateur

    À propos de b.fine : La nouvelle ère du reporting règlementaire

    La start-up b.fine s’est forgée un palmarès impressionnant en un temps record. En moins de cinq ans, la jeune prodige bruxelloise s'est imposée comme une référence dans le secteur.

    Avec déjà 23 clients dans 5 pays différents, le nombre de salariés a explosé. Le cofondateur Bert De Vriendt et le RH Ben Peeters expliquent comment la culture d'entreprise, qui met l'accent sur le bien-être des employés, prend une place de plus en plus importante.

    L'empathie est une qualité indispensable pour manager.
    Bert De Vriendt, co-fondateur

    Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore b.fine : l'entreprise de Klaas Van Imschoot et Bert De Vriendt a pour fonction de répondre aux réglementations de plus en plus strictes imposées aux banques depuis la crise financière.

    Par exemple, elles doivent en permanence transmettre les informations nécessaires aux régulateurs tels que la Banque centrale européenne. b.fine transforme les processus de reporting, autrefois longs et complexes, en une formalité à la mécanique bien huilée.

    b.fine office

    Servir d'exemple

    « Ambitieux », « innovant » et « transparence totale » ne sont que quelques-uns des mots clés avec lesquels b.fine décrit son offre. Quiconque apprend à connaître b.fine découvre très rapidement que ces mots ne sont pas employés à la légère. « Dès le début, mon cofondateur Klaas et moi savions que b.fine allait être une entreprise axée sur les personnes et qu’elle le resterait, quelle que soit l’ampleur que prendrait notre croissance », explique Bert. « La technologie est peut-être la préoccupation première de notre entreprise, mais le facteur humain sera toujours le lien entre notre produit et son succès grandissant. »

    Comment Bert transmet-il cette conviction à ses équipes ? Dès le départ, il a juré de montrer l'exemple. « Cela peut paraître ringard, mais j'essaie d'être l'employeur que j'aimerais avoir en tant que membre de l'équipe », poursuit-il. « À cet égard, l'empathie est surement la qualité la plus importante.

    Nous aimons travailleravec d'autres entreprises technologiques ambitieuses. Alan s'inscrit parfaitement dans cette démarche.
    Bert De Vriendt, co-fondateur

    En tant que manager, vous ne devez pas être capable de tout faire - c'est pour cela que vous recrutez du personnel - mais être sensible aux besoins et aux situations des autres est indispensable. Les membres de l'équipe savent qu'ici, ils peuvent mettre n’importe quel sujet sur le tapis, qu'il s'agisse d'une idée ou d'une préoccupation. »

    Une évolution étroitement liée à l’importance croissante du bien-être(mental)

    Dans une start-up, les employés se sentent suffisamment à l'aise pour faire entendre leur voix. Mais à mesure que l'entreprise se développe, il est crucial que cette communication soit préservée afin que le bien-être reste une priorité. « Dans une entreprise en pleine croissance, la pression peut être très forte », reconnaît Bert. « Mais cela ne peut pas se faire au détriment du bien-être mental des employés ».

    « On passe une grande partie de sa vie au travail, il est donc essentiel que chacun se sente bien chez b.fine », ajoute Ben. « Nous voulons vraiment insuffler cette conviction à l'ensemble de l'équipe. Il est possible de le faire avec des mots, mais les employés ont besoin de quelque chose de concret ; j'entends par là l'optimisation du package de rémunération des salariés. De nos jours, l’assurance est comprise dans le salaire mais semble rarement perçue comme une valeur ajoutée. Depuis le 1er décembre, nous offrons en plus l’assurance hospitalisation d'Alan à nos employés. »

    « En tant qu'entreprise technologique ambitieuse, nous voulons grandir en étant bien entourés, et nous sommes constamment à la recherche de partenaires qui partagent notre vision », déclare Bert. « Alan s'inscrit parfaitement dans cette démarche et accorde une importance supplémentaire au bien-être mental. Nous ne pouvons que nous en féliciter. »

    Il est rafraîchissant de voir qu'Alan propose plus qu'une simple assurance santé. Avec des services supplémentaires.
    Bert De Vriendt, co-fondateur
    Reimbursement

    « Préventif » et « mesurable » ; les deux nouvelles dimensions du bien-être

    Le duo salue tout particulièrement la nouvelle dimension qu'Alan apporte aux soins : le préventif. « Presque tous les assureurs fonctionnent de manière réactive », déclare Ben. « Il est rafraîchissant de voir qu'Alan propose plus qu'une simple assurance santé. Avec des services supplémentaires tels que le chat médical et la hotline psychologique, ils incarnent véritablement la devise “mieux vaut prévenir que guérir”. »

    « Alan peut aider notre équipe à adopter un mode de vie sain et le conserver », ajoute Bert. « Plus tôt on identifie un problème de santé, physique ou mental, plus vite on peut agir de façon ciblée. » b.fine elle-même aspire à ajouter une nouvelle dimension au bien-être des employés : sa mesurabilité. « Ce sera vraiment l'une de nos priorités pour 2023 », confirme Ben. « Nous sommes conscients que cela représente un défi, mais avec des partenaires de confiance comme Alan, nous pensons que cela est possible. »

    La mesurabilité du bien-être des employés : Ce sera vraiment l'une de nos priorités pour 2023.
    Ben Peeters - Généraliste RH

    Publié le 29/07/2022

    Sur le même sujet

    Alan est votre partenaire santé tout-en-un

    De l’assurance santé au bien-être mental